La beauté avec la mode, c’est qu’elle se colle parfois à des phénomènes qui méritent toute l’attention qu’on leur porte. C’est le cas du yoga, cette pratique d’origine indienne dont vous qui lisez ces lignes avez certainement déjà tous essayé. En effet, plusieurs formes de yoga sont particulièrement hype depuis quelques années: c’est sans surprise lorsqu’on pense au rythme effréné auquel la plupart d’entre nous vivons. Le yoga permet notamment de s’arrêter le temps d’une séance, de poser un regard sur le moment présent et ultimement de se recentrer pour trouver un peu de bonheur enfoui parfois bien loin à l’intérieur.

Le ciel gris hivernal et les heures supplémentaires ayant eu raison de mon moral, c’est exactement ce que je recherchais lorsque je suis allé frapper à la porte de Luna Yoga. Cette petite bulle de paix, située sur la rue St-Paul dans le Vieux-Montréal, offre d’ailleurs un premier mois de pratique illimitée pour 49$.

On y enseigne principalement le yoga flow, aussi appelé vinyasa, qui consiste en une une série de mouvements dynamiques et de postures, dont le fameux downward dog constitue LA pose autour de laquelle toutes les autres gravitent. De la musique accompagne la séance, ce qui permet généralement de se mettre dans le mood plus facilement.

14012474_10210665314408307_1278643941_o

On aime

L’horaire flexible
Pour un petit studio, l’horaire que propose Luna Yoga est plutôt varié: des cours sont offerts tous les jours de la semaine & du week-end, matin, midi et soir. De plus, plusieurs niveaux de classes sont offerts qui conviendront autant aux yogis qu’à ceux qui comme moi, se sentent raides comme un spaghetti pas cuit dont les orteilles semblent à des années lumières de leur portée.

Le massage pré-yoga
Certains n’apprécient guère qu’on les touche pour de les corriger pendant les séances de yoga. Bien que je fasse partie de cette catégorie qui a envie de grogner quand ça arrive, le petit massage de la nuque que fait l’enseignant(e) à chaque élève avant le cours avec un onguent asiatique fait réellement place à la détente.

Les chakras, les auras, pi tout ça
Mis à part la position du mort (shavasana), ma partie préférée du cours est définitivement les premières minutes où  l’enseignant(e) ouvre avec une préambule légèrement spirituel. Rien de sectaire, rassurez-vous! Ce moment sert essentiellement à prendre un peu de recul avant de commencer la pratique en abordant un sujet qu’il/elle aura déterminé, et en regard de ce dernier, de permettre à chacun de se concentrer sur une intention précise pour la séance à venir. Cette parenthèse ouverte en toute honnêteté et sensibilité de la part de l’enseignant(e) fait réellement toute la différence sur la suite, et me touche à chaque fois. Cette particularité s’ajoute aux éléments tels que la musique, le lieu lumineux et le chant (quelques Om Shanti ça et là) qui font de Luna Yoga un lieu empli d’une belle énergie.

photo credit: Luna Yoga / Lynette Suchar

photo credit: Luna Yoga / Lynette Suchar

On aime moins:

Les “full-house sessions”
Le Vieux-Montréal étant un endroit particulièrement prisé par les professionnels (qui semblent définitivement avoir besoin de s’imposer un moment de zénitude) et par les touristes (innombrables en période estivale), le studio est assez achalandé pour ses peu nombreux pieds carrés. On se retrouve donc parfois pas mal serrés, et on doit penser à ses voisins avant d’effectuer de grands mouvements latéraux. C’est toutefois un bien petit compromis en regard des bienfaits qu’apporte la pratique qui y est enseignée!  

À travers les pours et les contres, le plus important, c’est de savoir tirer les leçons acquises sur notre tapis et de les appliquer dans le reste de notre vie. De comprendre le sens véritable du mot #namaste… même si on n’arrive pas encore à toucher nos pieds.


Luna Yoga
http://www.lunayoga.ca/
231 Saint Paul Rue O Suite 200
Montreal, QC H2Y 2A2
(514) 845-1881