Ahhh les orgasmes ! S’il y a une chose dans la vie que tu ne te tannes pas d’avoir, c’est bien des orgasmes. OK, parfois on n’a pas nécessairement envie de passer par toutes les étapes pour s’y rendre, et c’est très légitime de ne pas toujours être dans le mood,  mais une fois atteint, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de personnes qui se disent : « Bah, je m’en serais bien passé moi à soir. » NON ! Pourquoi ? Parce que c’est tout simplement agréable. Pourquoi vouloir se passer de quelque chose qui nous procure du plaisir ? Si le slogan des médecins c’est : « One apple a day keeps the doctor away », côté sexuel ça devrait être : « One orgasm a day keeps bad mood away» !

L’orgasme, c’est quoi exactement ? C’est le moment le plus intense de l’activité sexuelle, qu’elle soit pratiquée en solo ou en duo. On ressent alors un fort plaisir qui se dissipe et c’est souvent accompagné de réactions physiques comme des contractions musculaires. Malgré que le concept de l’orgasme soit répandu, c’est une expérience tout à fait subjective et variable dans l’intensité d’une personne à l’autre et varie selon le moment. Souvent, pour atteindre l’orgasme, des manipulations adéquates se doivent d’être faites sur les zones érogènes, gland, scrotum, clitoris, vagin… Mais parfois, seul notre imaginaire est nécessaire, comme dans les rêves !

L’orgasme féminin est-il différent de celui masculin ? Mis à part que chez les ladies l’orgasme peut être atteint via le clitoris ou le vagin, et là les études ne s’entendent pas encore là-dessus, il n’y aurait pas grandes différences avec l’orgasme de ces messieurs. Toutefois, les filles découvriraient plus tardivement l’orgasme que les gars. Ceci pourrait s’expliquer par le fait que les gars s’adonnent plus souvent et depuis un plus jeune âge à la masturbation. Donc, la découverte de leur corps et des manipulations requises pour un plaisir optimum se ferraient plus tôt chez eux. Mais don’t worry ladies, je vois ça très positivement : ça ne peut qu’aller en s’améliorant ! De plus, les gars atteignent souvent plus facilement l’orgasme lors de relations sexuelles. Il faut remédier à cela ! Une fille qui parvient à se procurer seul un orgasme ne devrait pas faire le deuil de ne pas en avoir lorsqu’elle a des relations sexuelles avec son partenaire. Je ne vous dis pas non plus de focaliser juste là-dessus et de ne plus prendre plaisir à tout le reste, mais ne soyez pas gênées de diriger votre partenaire vers des manipulations qui vous font plus de bien. Et svp les gars, ne prenez pas cela comme des reproches. Puis keep in mind que la clé du succès réside dans le “lâcher-prise”. Autant pour un gars qui se dit : “Faut que je bande, faut que je bande…” que pour une fille qui se dit “Faut que je vienne, faut que je vienne”, dans les deux cas, le contraire va se produire. En se concentrant sur ses sensations, on a beaucoup plus de chance d’atteindre l’orgasme quand focussant sur nos pensées.

Je vous laisse sur un gros succès que YouTube a connu, il y a de cela déjà quelques mois, qui montre des femmes tentant de poursuivre une lecture tout en se faisant caresser l’entrejambe par un vibrateur commandé à distance. Le tout pour une bonne cause, ramasser des fonds pour les sinistrés de l’ouragan Sandy. Dire que l’orgasme procure du bien à tous et de toutes sortes de façons.http://www.youtube.com/watch?v=nHt4IEyYuyQ&list=ULPQuT-Xfyk3o