De plus en plus, les maisons haute couture demandent à des réalisateurs de renom de participer à leur campagne. Ça donne des courts-métrages artistiques beaucoup plus attirants qu’une simple pub pour parfum. On reconnaît la patte d’un réalisateur qu’on apprécie, qu’on admire ou qu’on adore, et tout de suite, ça accroche.

J’avais beaucoup aimé la collaboration de Wes Anderson et Roman Coppola x Prada L’eau de Candy, jouant sur le Jules & Jim de Truffaut. Et Léa Seydoux adorable en briseuse de cœur (et qui ose la frange Mad Men).

Et puis, je suis tombée sur cette vidéo.

La mise en scène, les dialogues, les couleurs et Jason Schwartzman. Du pur Wes Anderson. J’ai d’abord cru que c’était la bande-annonce de son nouveau film. Et puis, j’ai vu que c’était une collab’… avec Prada.

Je trouve ça bien que les marques de luxe aident les artistes, sans pour autant que ça soit dans un but exclusivement commercial. Et Prada est très investie là dedans. C’est une marque qui cherche à se diversifier et à promouvoir les artistes dans différents champs de création. Notamment l’architecte Rem Koolhaas, responsable de la très cool boutique sur Prince Street à New York, et du mobilier du dernier défilé FW14, autour duquel déambulait les mannequins.

Je ne sais pas si vous avez vu les dernières campagnes Prada, avec les deux actrices de La Vie d’Adèle. C’est clair que Prada joue sur la tendance actuelle, mais c’est aussi un clin d’œil au septième art.

Pour ce qui est de la collab’ avec Wes Anderson, ce n’est pas la première fois que le réalisateur utilise le pouvoir d’une marque. On se souvient des suitcases Louis Vuitton dans The Darjeeling Limited, ou le complet Adidas dans The Royal Tenenbaums.

En tout cas, cette nouvelle tendance permet de créer le buzz à chaque fois. Et cinéphile que je suis, je ne peux que valider.