Dans notre quotidien de plus en plus virtuel où rencontrer son prince charmant se fait derrière notre cellulaire, j’ai décidé de reculer un peu dans le temps et de rencontrer des hommes en personne ! Oui oui, en chair et en os devant moi. J’ai reculé d’environ 12 ans, quand le speed dating était l’activité révolutionnaire qu’il fallait absolument essayer au moins une fois dans sa vie.

Pourquoi vouloir autant rencontrer l’amour ? Je crois que le fait que je n’assume pas vraiment ma participation à ce genre de soirée, c’est qu’au fond de moi, j’aimerais tellement être la fille qui ne cherche pas l’amour, le genre de fille tellement lumineuse sur qui l’amour va lui tomber dessus sans qu’elle le demande… J’ai tout essayé, les sites de rencontres (2 échecs monumentaux), les 5 @ 7 universitaires, les amis en commun et les bars. Vous me jugerez peut-être un peu moins avec ma soirée Speed Dating maintenant que vous connaissez mon parcours de rencontres assez boiteux…

Laissez-moi vous raconter cette soirée que j’attendais avec beaucoup d’appréhension. Le seul élément que je savais était le lieu, bien évidement et que nous serions 20 filles et 20 gars à cette soirée.

Première constatation dans ce lieu qui est tout sauf réel… ce n’est pas si pire que ça ! Les gars sont séparés des filles en attendant que la soirée débute, ce qui ajoute un effet de surprise assez intéressant ! Quand le rideau se lève et bien c’est 20 charmants garçons qui ont l’air de tout sauf des pauvres types, ça part bien !

Candidat #1 a presque fait une crise cardiaque lorsqu’il a appris que j’allais à l’UQAM, imaginez-vous que monsieur va à Concordia et ne peut fréquenter le monde de l’UQAM… NEXT ! Candidat #2 un charmant asiatique, calme et chic que je trouvais franchement mignon ! Les dix-huit autres candidats ont défilé à une vitesse folle ou presque ! J’ai vu de tout; du Douchebag de Laval, au magicien, à l’avocat et au Tanguy. En une soirée j’ai réellement fait le tour de la planète!

Ce qu’on ne m’avait pas dit c’est que je n’allais pas pouvoir aller aux toilettes durant les prochaines heures… Disons qu’un gars ennuyant devenait rapidement torturant pour ma vessie !

Autre bémol, la soirée était bilingue… 😮 mes derniers cours d’anglais remontent de quatre ans ! Alors, mon premier candidat anglo fut catastrophique. Vous croyez que c’est malaisant quand vous êtes dans un speed dating avec quelqu’un et bien je vous confirme que lorsque vous avez de la difficulté à vous comprendre ça l’ajoute un degré de malaise.

1h30 plus tard la soirée s’est terminée, je saute de mon banc direction toilette! Ouf, j’ai passé à travers de ma fameuse soirée.

Jusque-là, j’avais beaucoup de plaisir, c’était avant que j’apprenne que l’organisateur de la soirée te rappelait juste le lendemain pour t’annoncer tes matchs ! 24 heures d’attente interminable (match= les deux vous avez coché oui suite à la rencontre pour vous revoir et avoir les coordonnées de l’autre). J’en avais beaucoup trop ! 7 gars à gérer, 7 gars à revoir… Je n’avais jamais pensé 2 secondes à ça… Moi qui a un horaire du temps ultra serré comment allais-je voir tous ses candidats..? Bon pour être honnête avec vous j’ai vraiment tchoquée de voir mes 7 matchs. Il y a une immense différence entre voir plein de gars dans une soirée organisée et les revoir dans la réalité…

J’ai finalement décidé de m’écouter et j’ai éliminé tout le monde sauf un ! Celui que j’avais le plus en tête depuis cette fameuse soirée. Certains me diront que je n’ai pas joué au jeu jusqu’à la fin, mais j’avais un trop bon feeling pour candidat numéro deux ! Je ne crois pas que l’on peut tomber en amour en 5 minutes, mais je vous garantis qu’on peut tomber sous le charme… À toutes les célibataires désespérées de Tinder, je vous conseille fortement de retourner quelques années en arrière et de vous prêter au jeu, vous ne le regretterez pas !