« Toi, c’est quoi ton genre de gars? » La question à un million de dollars, baby! C’est une question qu’on se lance entre filles, mais dont certains seraient prêts à faire des mains et des pieds pour connaitre la réponse! Et bien sachez, messieurs, qu’il existe plusieurs « genres » de gars et qu’on les aime tous, mais pour des raisons différentes.

À prime abord, on pourrait trouver ces choix clichés, mais je les définirais plus comme des classiques tels une petite robe noire ou un jeans : on ne s’en lasse jamais!

1. Le manuel
Cet homme est un bricoleur, un patenteux. Il aime se salir les mains et se fait un plaisir de vérifier votre huile à moteur ou de changer vos pneus le temps venu. Plutôt pratique sachant que je ne suis pas capable de différencier le trou pour l’huile de celui du lave-glace héhé… SURTOUT, ne remettez jamais en doute sa capacité à monter un meuble Ikea et n’osez même pas vous approcher de lui avec le plan en bandes dessinées. Ok, oui, il reste pleins de vis une fois le meuble monté, mais « ce sont des spares, bébé ».

Le manuel, on l’aime parce qu’il est débrouillard et qu’il met toujours ses muscles au service de nos moindres caprices! En plus, il gagne du capital de sympathie en déménageant toutes nos copines…

2.L’intello
Celui-là, il est bien particulier : son savoir est sans frontière et il adore nous entretenir sur ses projets de sociétés, tel un Gabriel Nadeau-Dubois. Il a une opinion bien posée sur tout. En sa présence, on a soit l’impression que tout son savoir déteint sur nous, soit on se sent comme la dernière des idiotes, ce qui n’est peut-être pas bon signe quant à votre futur ensemble. Certains sont hautains, alors que d’autres sont plus timides (mes préférés). Eux, ils entrent dans la sous-catégorie des geeks.

Les geeks ont un charme bien à eux derrière leurs cheveux ébouriffés et leurs lunettes. J’ai l’image de Peter Parker en tête, la version sans costume d’homme-araignée.

3. Le sportif
Avec lui, on doit toujours avoir un survêtement de rechange. Aller au cinéma se bourrer de popcorn, ce n’est pas dans ses cordes. Il aime mieux vous emmener faire de l’escalade ou partir pour un léger 160 km de vélo. Il mange santé, son appart’ est inondé d’articles de sport et il n’est jamais là les fins de semaine. Pas le choix de se faire une couette les filles! Il vous verra toute en sueur, mais c’est comme ça qu’il vous préfère.

Les indispensables pour sortir avec ce genre d’homme : des souliers Merrell, des chandails dri-fit et un cardio d’enfer.

4. L’artiste
S’il y a bien une chose à laquelle une fille ne peut pas résister, c’est un homme incompris qui a le mal de vivre. Ces hommes-là, fouillez-moi pourquoi, mais ce sont souvent des artistes : chanteur, musicien, peintre, tatoueur, acteur, nommez-les. Ils sont créatifs et mystérieux et on rêve toutes d’être leur muse : « J’te jure, il a dit que je l’inspirais ! ». Les artistes, on les voit toujours comme de grands romantiques, du style qui pourraient nous pondre un poème n’importe quand.

Le hic avec eux c’est qu’il faut suivre leurs états d’âme assez chancelants. Si vous n’êtes pas sur le même diapason : ruptures subséquentes en vue, ou si vous êtes chanceuses, il peindra une toile noire avec des corbeaux inspirée par nul autre que vous.

5. Le bad boy
J’ai gardé le meilleur pour la fin, quoiqu’il soit à la fois le pire. Le bad boy nous rend folle, littéralement. Sa désinvolture et son attitude arrogante fonctionnent comme un aimant à minettes : toutes les filles se bousculent pour être celle qui changera le bad boy en parfait boyfriend. Fille, that’s not gonna happen : bad boy un jour, bad boy toujours. On sait que nos efforts seront vains, mais on persiste tout de même. C’est plus fort que nous, les fouteurs de merde c’est sexy, que voulez-vous.

Voilà ! Messieurs, ne vous inquiétez pas si vous ne rentrez pas dans une de ces catégories, vous être peut-être un mixte de plusieurs d’entre elles et c’est très bien comme ça : il faut être polyvalent dans la vie.