Suite à la fin de semaine de l’Action de grâce, j’aimerais non pas prendre le temps de faire une liste détaillée de tous les produits de beauté pour lesquels je suis reconnaissante (notamment l’huile sèche Nuxe qui sent divinement bon ou les Chubby Stick que je ne quitte plus), mais de tenter de parsemer un grain d’humilité à tous nos chers lecteurs, mais surtout à nos lectrices.

Dimanche, j’ai assisté au repas de Thanksgiving le plus émouvant chez des amis. Nous étions une quinzaine à table, et tout le monde a pris quelques minutes pour évoquer les personnes et les choses qu’ils aimaient et pour lesquelles ils étaient reconnaissants. J’ai été étonnée d’apprendre que bon nombre de personnes étaient reconnaissantes du fait d’être en bonne santé.

On ne niaise pas avec la santé. Malheureusement, le monde de la mode ne nous le rappelle pas et les filles sont souvent victimes des images photoshopées et des dictats fashion.
Mais je ne suis pas ici pour vous rabattre les oreilles sur l’anorexie des mannequins parce que c’est un sujet beaucoup trop vaste, et franchement je n’ai pas envie de m’y perdre.

Ce que je peux faire en revanche, c’est adresser un petit mot à toutes nos lectrices qui se portent bien et qui ont la chance d’être en santé.
Chérissez votre santé, aimez là et prenez-en soin. Quelques poignées d’amour ? On s’en contre-fiche, elles ne partiront sûrement jamais, mais ce n’est pas grave.  Votre corps a été fait de cette manière, vous n’y pouvez rien. Vous avez la chance de pouvoir l’améliorer, en allant à la gym et en mangeant correctement.

Les régimes, je leur fais un gros doigt d’honneur parce qu’ils ne servent pas à grand-chose, à part vous embrouiller la tête. Mangez des pizzas, des Doritos et de la crème sûre. Mangez du McDo et faites glisser tout ça avec du Coca. De toute façon, on sait très bien que vous n’allez pas en manger tous les jours. Se faire plaisir avec la nourriture, c’est aussi savoir être bien dans son corps.

Arrêtez de dire que vous êtes grosses. Être grosse, c’est ne plus pouvoir rentrer dans l’encadrement de la porte. C’est devoir se balader en chaise roulante parce que vos jambes ne supportent plus votre poids. Si vous en êtes à ce stade-là, my bad, vous pouvez le dire, mais sinon, chut. Appréciez le fait que vous ayez quelques rondeurs au niveau de la taille et que vos cuisses ne font pas la même taille que vos mollets.

Une femme en santé, c’est si beau. Soyez reconnaissantes d’avoir le choix de prendre ou de perdre des kilos à votre aise.  On dit souvent : « you don’t know what you’ve got until it’s gone », mais j’espère sincèrement et du fond du cœur que vous n’aurez pas à perdre la santé pour vous rendre compte à quel point elle est précieuse.

Joyeux Thanksgiving de la part de toute l’équipe d’ 1 ou 2 Fantaisies <3