Ajoutant bientôt un an et demi de célibat consécutif à mon carnet de vie, plusieurs commencent à s’inquiéter pour moi. Un ami m’a dernièrement dit avec la meilleure intention au monde qu’il me serait peut-être favorable de baisser mes critères. Une collègue d’université m’avait déjà quant à elle conseiller de moins bien m’arranger. Selon elle, en portant des joggings et en ne mettant pas de mascara, j’attirerais probablement plus de meilleurs gars… Mais est-ce vraiment les solutions au problème? Et, y a-t-il vraiment un problème ici? Personnellement, je ne crois pas.

OK, j’admets que je commence à être un tout petit peu une « célibataire endurcie », mais pour une fois dans ma vie, je me dis que je suis bien mieux seule que mal accompagnée. Parce que, comme plusieurs, j’ai eu une période où j’enfilais une après une les relations. Tsé l’épisode de ta vie que quand tu allais chez ton coiffeur et qu’il te demandait comment ça allait avec ton mec, la réponse était : « Euh… C’tait lequel dont j’te parlais la dernièrement fois qu’on s’est vu?? » Ouin… Celle-là…

Celle où avec un peu de recul, tu te rends compte qu’aucune des relations que tu as eues durant ces années n’était vraiment significative. Alors, tant qu’à revivre ces petites histoires sans substance, j’aime bien mieux faire un bout de chemin seule, quitte à me faire traiter de vieille fille ou de trop difficile.

Et en baissant mes critères, comme mon ami me l’a suggéré, j’ai l’impression que je retournerais dans ce type d’amourettes. Et là, je dis « mes critères », on s’entend que je ne parle pas des mensurations de l’homme parfait, mais tout simplement d’une personne avec qui j’ai des points en commun et avec laquelle je peux avoir de bonnes discussions tout en désirant me retrouver nue à ses côtés de temps en temps, histoire de la différencier de mes amis.

Alors, à tous ceux et celles qui se retrouvent dans la même situation que moi, ne cédez pas à la pression de votre entourage. Je crois réellement que, peu importe les années de célibat qui ont endurcies vos habitudes de vie, lorsque vous croiserez sur votre chemin la personne qui vous convient, ben ça ne vous dérangera pas de manquer votre traditionnelle soirée « mardi télé ».

La preuve, deux de mes bonnes amies qui avaient accumulées quelques années de célibat sont en ce moment même dans leur plus belle histoire d’amour! Évidemment, qui dit relation, dit compromis, mais jamais elles n’ont abaissé leurs « critères » pour plaire aux gens qui avaient hâte qu’elles soient en couple.

Et entre vous et moi, savourons ces moments de vie de célibataire, parce que si je me fie à mes amis en couple, bien souvent, ils échangeraient une soirée de notre célibat contre une soirée de leur vie de couple! On veut toujours ce que l’on n’a pas!