Je sais que vous adorez lorsque je vous parle de la gent masculine. Constance, voix de notre génération féminine désenchantée, s’attèle ainsi un dimanche soir, à son ordinateur en blastant « I don’t need a man » des Pussycat dolls pour se mettre dans le mood.

Aujourd’hui mesdames, attardons-nous quelques instants sur le fameux mec qui ne répond pas aux textos. Vous savez, celui sur lequel vous tripez depuis un bout et qui pour une raison inconnue ne répond pas à votre demande oh so casual d’aller prendre un verre. Il va main dans la main avec celui qui a des commitment issues aussi. Putain, on ne vous demande pas de nous faire un enfant ! Depuis quand une meuf et de l’alcool font mauvais ménage ?!

Il existe une règle non écrite qui stipule fermement que l’on donne aux hommes 24h pour répondre à un texto. Après ces 24h, le gong de l’angoisse sonne et tout par en live. Si bien qu’on ne fait que penser à vos faces en imaginant le pire, en commençant par le plus original : Il est mort, c’est évident, tout en touillant notre Bolognaise maison, Somewhere only we know jouant discrètement dans le background. Les copines lèvent alors leur verre de vino, soupirant un amen désabusé.

Comprenez bien que votre silence radio engendre une combinaison de sentiments relativement frustrants. Nous sommes à la fois blasées, déprimées, fâchées contre vous et finalement contre nous-mêmes aussi, pour reprendre les sages mots de ma coloc. On commence à se demander pourquoi est-ce qu’on a imaginé que d’aller prendre un verre avec vous était une bonne idée in the first place. T’façon il appelle encore sa mère tous les jours, bonjour la coupure du cordon ! / Il a des petites lèvres, clairement il doit embrasser comme un ado boutonneux et bagué. Disons que notre imagination à tendance à très vite s’embrouiller.

Alors certes, je vous vois tout de suite vous courroucer en nous rappelant sans scrupules que nous aussi avons nos tendances non communicatives. Sauf que nous, c’est cute quand on s’y met. Voyez ça comme une manière un peu coquine de flirter avec vous. Ou alors on ne veut juste pas vous parler, parce que vos blagues à deux balles font saigner nos oreilles délicates.

Oui, vous texter et vous donner quelques minutes de notre temps est un précieux cadeau de notre part, qu’il ne faut en aucun cas prendre pour acquis. Parce qu’au final, QUI a le potentiel de vous faire passer une nuit de rêve ? That’s right, nous. Pas votre doudou.