Ce n’est pas parce qu’Osheaga est passé que la saison des festivals est terminée! Encore une fois cette année, Montréal la belle est l’hôte de Île Sonic, du Festival Mode et Design et d’autres happening urbains banchés comme le Diner en blanc et les Piknic Electronik… Bref, ce n’est pas les occasions qui manquent pour prendre des clichés Instagram qui feront jalouser votre entourage. (la quête ultime de tout être vivant)

Par contre, on doit se rendre à l’évidence : on ne peut pas toujours «être là». Alors, pour tous ceux qui ne peuvent être de la partie; par faute de temps, d’argent, d’intérêt… Voici 5 façons de faire comme si vous étiez sans jamais avoir mis les pieds à l’événement. Héhé!

Se rendre aux after-party
Tout le monde le sait, les after-party sont toujours beaucoup plus l’fun que le party en lui-même. Pourquoi dépenser ça paye pour aller voir Weizer dans un champ de gravier quand tu peux investir ton salaire hebdomadaire dans le bar du official after party!

Cet été, le party continue dans les casinos du Québec, Loto-Québec s’est associé à plusieurs événements (et pas seulement à Montréal) afin de proposer des soirées aux couleurs des différents festivals. Je m’y suis rendue pour celui d’Osheaga et laissez-moi vous dire que l’illusion était parfaite! #NoOsheaga

Processed with VSCOcam with a5 preset

Partager un album photo Nightlife post-festival
Comme moi, vous avez surement un peu souffert de l’abondance de vidéos, articles, albums photo, photo instagram, recap, best of, critiques, selfies… Qui ont été publiées pendant et après Osheaga… La meilleure façon de faire croire aux gens qu’on était là c’est de partager un album photo… Sérieux qui fait ça sans avoir une photo de lui dans ledit album… Personne! #Incognito 

Adopter le dress code
Jeudi dernier nous avons été invités par Elastoplast pour goûter en primeur à la bouffe des artistes dans les cuisines de Chuck Hughes. À ce moment-là, je pensais que ce serait ma seule interaction avec Osheaga cette année, alors pour faire comme si j’étais dans la crew des festivaliers je me suis gâtée côté style : Chapeau de feutre, short de cuir, chemise de jeans, bralette, converses… J’ai tout donné pour faire croire que mon WE était réservé au parc Jean-Drapeau. Une petite photo sur votre instagram avec des hashtag savamment choisit et hop!

Et si vous êtes vraiment edgy, vous pouvez prendre une photo hyper close-up,  vous tagger à Osheaga sans scrupule. Si vous êtes game, c’est sur que ça fonctionne et en plus je vous fais un gros props.!

Voici un bon exemple de quoi faire ( mais j’y étais pour vrai, alors ça ne compte pas… Mais imaginez si je ne vous l’avais pas dit… Vous m’auriez crue!)

Processed with VSCOcam with se2 preset

Répondre à tous nos messages textes ou appels avec BEAUCOUP de délais
Sur les sites le wifi, 3G, 4G, LTE, alouettes est toujours nul à chier… Il n’y a rien à faire. Si vous voulez faire croire à tout le monde que vous êtes au show de The black keys : accordez-vous un bon délai de réponse!

Partager son opinion
« Tellement déçu par la performance de Milky Chance, already so commercial», « La scène verte est trop loin!», « OMGGG le gars en chaise roulante qui monte sur la scène, le moment le plus touchant du weekend!» (…) Référez-vous au point #2 et publier votre «opinion» sur les réseaux sociaux, ça fonctionne à tout coup.

Finalement, vous pouvez toujours accepter que : « non, vous n’étiez pas là » et l’assumer totalement… Ç’est aussi très cool d’être «contre-culture» 😉