La semaine dernière, les hommes ont généreusement partagé leur opinion. Cette semaine, c’est au tour des femmes de répondre à la question : coucher le premier soir, est-ce que c’est chill ?

Voici les réponses des FEMMES :

« Si tu recherches une relation dans un respect mutuel et peut-être à long terme qui n’est pas axé que sur le physique, à mon avis, ce n’est pas la meilleure idée, mais si tu recherches juste du sexe et à ne jamais revoir la personne ensuite, oui c’est chill. » – A.-E. B., 23 ans

« Aujourd’hui je crois que j’ai besoin de connaître la personne un peu plus avant d’en arriver à l’acte. Le sexe est important, mais il ne faut pas le faire juste pour combler un besoin physique. La tendresse et la complicité doivent y être aussi. » – Charlotte, 51 ans

« C’est sûr que traditionnellement ce n’est pas commun, ni accepté par tout le monde… mais j’ai l’impression qu’on est dans une ère où il y a de bonnes chances de le faire. Peut-être parce qu’on prend tellement de temps à s’écrire avant de se rencontrer que c’est comme s’il y avait déjà une partie de « rencontre » et de « proximité » qui était déjà faite, alors j’ai l’impression que ça devient legit et « acceptable » ! » – Jennifer, 25 ans

« Si ça clic et que tu en as envie, je ne vois pas pourquoi se priver et attendre le deuxième soir. » – Chloé, 26 ans

« Je pense que ne pas coucher le premier soir prend de l’importance quand tu veux une relation sérieuse et que tu doutes de l’intention de ta date ou de sa sincérité. Reste que moi j’pense que si t’as le goût, tu le fais pis sinon ben non ! Faut pas s’arrêter aux préjugés. » -Sabrina, 25 ans

« Ça dépend de ce que tu recherches. Coucher le premier soir je n’ai aucune expérience, mais l’agentivité c’est le plus important (être en harmonie et agir en cohérence avec ses valeurs). » -Marie, 24 ans

« Si t’es confortable avec la personne et que tu te protèges, fais c’que tu veux avec ton corps ! » – Marlène, 17 ans

« Si la question se termine par « … dans un contexte de vouloir un couple stable avec cette personne », je ne crois pas que cela interfère tant que ça.  La sexualité est l’une des façons de connaître l’autre et elle peut ouvrir à une belle complicité (ou pas du tout). Personnellement, face à mon histoire de vie, j’ai préféré laisser monter le désir et m’assurer de l’intérêt et de l’état de santé mentale de mon acolyte avant d’aller sous la couette. » – Valérie, 33 ans

« J’imagine que ça dépend de la dynamique, mais pour ma part, c’est pas le premier soir que ça se passe habituellement. Je me sentirais trop comme une pièce de viande. » – Émilie, 23 ans

« Ben oui, si les deux sont consentants ça ne devrait absolument pas être considéré comme dégradant. J’ai souvent entendu que ça envoie le message que la fille n’est pas « girlfriend material« . Pourtant, pour se rapprocher de quelqu’un et apprendre à se connaître différemment, le sexe peut être un moyen ludique et efficace. Et perso, si avoir couché le premier soir me rend inintéressante aux yeux d’un gars, ça m’indique clairement que c’est quelqu’un qui ne partage pas mes valeurs féministes et qui ne mérite pas mon temps. » – Yolanda, 21 ans

« Je dirais que tout dépend de la confiance que la personne dégage… Comment tu te sens avec elle. Oui je crois que ça pourrait être correct. » – Véro, 18 ans

« C’est très bien si la personne est bien avec ça, respecte ses envies et se sent à l’aise de le faire. On ne devrait pas avoir à se priver par peur d’être cataloguée comme une « salope » ou par peur que le gars (ou la fille) ne voudra rien savoir après. C’est triste si quelqu’un a envie de le faire, mais ne le fait pas pour ces raisons qui sont plus ou moins vraies en réalité. Finalement, j’ai aussi sorti ou fréquenté plusieurs garçons avec qui j’avais couché le premier soir. » – Andréa, 33 ans

Mesdames, messieurs, couchez-vous le premier soir ?