Durant l’une de mes nombreuses réflexions existentielles avant dodo sur l’oreiller, je me suis aperçue qu’être méchant, ça ne nous apporte rien de positif. Jamais! Pour soutenir ma thèse, j’ai plusieurs arguments qui relèvent de l’anecdote personnelle.

First, quand c’est la fin de ta journée de travail et que t’as le trou d’cul en dessous du bras, c’est vrai que ça gosse une personne perdue qui comprend pas comment ça marche et qui te pose tout plein de questions auxquelles les réponses sont évidentes (pour toi). Mais est-ce que c’est productif de la regarder comme si c’était le dernier des imbéciles et de lui répondre en faisant une face de personne qui vient de sentir du caca de chien? Non. La personne se sent juste stupide et comprends encore moins ce qu’elle doit faire. Et toi, t’as juste été méchant gratuitement et j’imagine que la situation te frustre encore plus. Si tu lui avais répondu d’une manière gentille en prenant le tout à la légère, ça t’aurait relaxé et tu serais sûrement moins grincheux. Monsieur du registrariat de l’UQAM qui me prenait pour la dernière des connes quand je t’ai demandé où étaient les numéros pour la file d’attente, take notes.

Deuxièmement, insulter les gens et crier ça ne donne rien non plus. Nos demandes sont toujours mieux accueillies lorsqu’on sourit et qu’on prend un ton léger (le secret de ma réussite personnelle). Donc, aux gars qui a laissé un message sur mon par brise de voiture parce que je m’étais stationné par mégarde devant ton p’tit trottoir de condo : retire la partie qui dit que je manque de civisme sur ton message. Comme ça, ça ne me donnera pas envie de me stationner devant ton p’tit trottoir tous les jours. Parce que, bro, tu m’as mise en colère! Le message serait mieux passé si tu avais omis l’insulte.

Je sais que parfois on est stressé, de mauvaise humeur, fatigué, mais être méchant avec les gens ça ne déstresse pas, ça ne rend pas de bonne humeur et ça ne donne pas l’effet d’une sieste. Alors pourquoi on le fait (parce que oui, on le fait tous)? Pour se défouler? Stupide. Quand on est dans un tel état, mieux vaut prendre une grande respiration et tourner sa langue sept fois avant de  parler. Une fois que c’est fait, on sort le Gandhi qui sommeil en nous et on aide du mieux qu’on peut la personne qui nous exaspérait 1 min plus tôt. Et quand on veut faire passer un message ou qu’on veut demander un truc, mieux vaut flatter le chat dans le sens du poil, si vous voyez ce que je veux dire…