Éviter le moment où l’on est 30 à choisir,

Je suis très consciente de vous avoir déjà vanté la suprématie des soirées “random”indélogeables du podium des meilleures soirées, mais petite nuance je viens apporter aujourd’hui. Lorsque l’on célèbre notre anniversaire, on a souvent tendance à créer des évènements sur Facebook, quoique ça semble être une tendance qui s’efface progressivement bonne affaireavons-nous vraiment besoin d’inviter 100 personnes à notre fête?  Là n’est pas le débat, je pointe plutôt les évènements inachevés genre : Souper dans tel resto vraiment cool et ensuite on sort!!! WARNING WARNING WARNING

Ne pas mentionner la place exacte où l’on sort est une très mauvaise idée, que dis-je un suicide festif! Ne pensez pas que de mentionner un petit choix vous sauvera, c’est votre fête: vous êtes le maître. Vos convives s’attendent à ce que vous tranchiez, mais plaire à 15 personnes en même temps; désolée c’est mission impossible. De plus, si vous voulez vraiment que votre party lève ne laissez pas vos invités penser. Ils doivent suivre votre plan sans réfléchir et sans penser au million de trucs qu’ils ont à faire. Ben oui, on le sait que tu as de l’étude ma belle, mais étudier un samedi soir après une bouteille de vin…Ça n’existe pas sauf en période de mi-session ou fin de session. 

Évitez-vous les lourdes minutes qui serviront de débat «on va là-bas, non trop loin.» «On peut aller chez moi, il est déjà 11 heures on ne pourra plus acheter d’alcool.» Ce genre de débat a des conséquences néfastes sur la suite de votre party: la diminution du taux d’alcool, la perte de certains convives, un sentiment de tiraillement… Donc, affirmez-vous dès le départ et choisissez pour les autres, c’est rare qu’on a la chance de mener tout le monde à sa guise: profitons-en!

Sortie du contexte, ma dernière phrase est vraiment diabolique (…)