Le fait d’entamer notre première année d’université est souvent une grande étape dans notre vie. Malgré le fait que nous soyons des adultes responsables lorsque vient le temps d’y aller, on se retrouve souvent devant le néant, car on ne sait pas à quoi s’attendre, si ce sera similaire ou très différent du cégep et de quoi aura l’air notre programme en réalité. Bref, on se sent un peu comme lors du début de notre secondaire 1, quand on était excités d’entrer dans une autre game, mais qu’au fond de nous, on était aussi apeurés de ce à quoi ça allait ressembler.

Maintenant que je me retrouve à ma dernière année de BAC, je suis comme un poisson dans l’eau dans le monde universitaire (même si ça m’arrive aussi parfois de capoter). J’ai donc rassemblé tous les trucs les plus utiles à savoir sur l’université afin de pouvoir, je l’espère, outiller quelques nouveaux étudiants.

Trouvez-vous du bon café
Je ne vous apprends sûrement rien, mais côté charge de travail, l’université ce n’est vraiment pas de la tarte. Dans la plupart des cas, si vous trouviez que le cégep était parfois difficile au niveau de la charge d’étude, attendez-vous à pire à l’université. Voyez-vous, la différence principale entre ces deux mondes est qu’au cégep on a parfois des pauses entre la mi et la fin de session où l’on a moins de travaux, alors qu’à l’université ces pauses sont inexistantes. Les remises de travaux n’en finissent plus de finir (en gros c’est comme un cycle de travaux qui n’arrête jamais). Vous aurez donc souvent à trouver des moyens pour vous faire oublier les heures de sommeil qui se feront rares.

Vos profs seront parfois particuliers
Comme dans tous les milieux scolaires, on ne peut pas toujours aimer tous nos profs, mais ceux de l’université sont, dans certains cas, soit très marquants positivement (ils iront même parfois jusqu’à grandement vous inspirer dans vos futures carrières), soit assez incompétents. Il faut savoir que plusieurs professeurs universitaires n’ont pas le choix d’enseigner certains cours pour pouvoir continuer à faire leurs recherches et à obtenir du financement. Certains d’entre eux y voient donc le plaisir et l’opportunité de partager leurs savoirs, alors que d’autres trouvent cette tâche très lourde et tiennent absolument à s’en débarrasser.

L’assiduité sur les remises de travaux, c’est la clé
Comme je l’ai mentionné plus tôt, en plus des examens il vous sera souvent demandé d’effectuer certains travaux. Une des clés principales de la réussite d’un cours est souvent l’assiduité au travail et la capacité à remettre les travaux à temps et bien faits. Que ce soit pour votre réussite à vous ou pour le respect de vos coéquipiers quand vous faites un travail en équipe. Malgré tout, n’oubliez pas de respecter votre propre rythme de travail et de savoir lâcher prise ou prendre une pause plus souvent pendant la rédaction de nos travaux lorsque la pression devient trop forte et qu’on sent qu’on va craquer (oui ça peut arriver de break down and cry).

Assister aux initiations
Bien que cela reste un choix personnel, je vous recommande fortement d’assister à vos initiations. Je vous l’accorde, celles-ci peuvent avoir l’air gênant et elles nous poussent à sortir de notre zone de confort, mais elles sont surtout très amusantes et drôles (quand tout le monde est dans la même situation gênante, laissez-moi vous dire que c’est pas mal moins gênant, justement). Le plus important avec les initiations, c’est qu’elles vous permettront assurément de vous faire des amis dans votre programme, qui, dans la plupart des cas, resteront vos amis tout au long de vos études et même plus. Ces liens avec les personnes qui étudient avec vous vous permettront certainement d’apprécier encore plus l’université.

Malgré le fait que les études universitaires peuvent avoir l’air d’une énorme montagne à escalader, on réussit la plupart du temps à s’en sortir sans baisser les bras. On finit par se connaître en tant qu’étudiant et, le plus important, c’est qu’on en ressort avec des souvenirs mémorables et avec la fierté d’avoir obtenu un diplôme qui nous permettra de faire un métier qui nous passionne.