Lorsqu’on était au secondaire, chaque petite prépubère que nous étions ne jurait que par une grosse frange/mèche sur le côté. La même époque où nos grands-mères nous répétaient « ma petite-fille, tu es tellement plus belle avec le front dégagé, pourquoi tu t’obstines avec cette grosse mèche?». Le tout en nous soulevant bien la mèche pour laisser paraître notre grand front dégarni. Je me souviens qu’à chaque fois j’avais la sensation d’être mise à nue, c’était notre façon pour nous, ados, de nous préserver (et au passage de cacher nos petits boutons).

La frange! source : funny-pictures.net

La frange!
source : funny-pictures.net

Puis, quelques années plus tard, disons en 2005-2006, la frange s’est décalée vers le milieu du front pour donner une vraie grosse frange droite Beatles. Au même moment, de façon assez radicale, on troquait nos pantalons pattes d’ephs pour des jeans slims et les tailles basses pour les tailles hautes. Je résumerais cette période comme une époque passée à se raccourcir la frange entre copines (avec bien entendu de nombreux ratés – frange trop courte/ pas droite) et à se friter avec ses parents parce qu’on laissait des cheveux dans le lavabo en voulant se laver la frange (eh oui pour celles qui n’en ont pas eu, sachez que la frange devient grasse plus vite que votre ombre).

Le toupette! source : jetonsunoeil.fr

Le toupette!
source : jetonsunoeil.fr

À cela a succédé une époque un peu sombre de coupes garçonnes à laquelle je n’ai pas pris part étant moi-même une puriste des cheveux longs. Puis la mode des coupes carrées (il faut bien que ça repousse), mi-long jusqu’à la mode des cheveux très longs depuis deux ans environ. 

C’est vrai que ces deux dernières années on ne voyait plus que des filles dont les cheveux tombaient en cascade sur la poitrine ou dans le creux des reins, le plus souvent avec la raie bien au milieu à la Mona Lisa, créant un mélange perturbant entre la femme guerrière et la sainte virginale. À cela sont venus s’ajouter les ombrés et éclaircissements effet soleil & Cie pour se donner un petit côté surfeuses. (J’avoue que cette époque m’a bien plu).

1d709066c0c28c54e6562cf86b711d80-orig-380x611

La Mona-Lisa!    source : femme.orange.fr

large

Le Tie & Dye     source : lovelyloolita.blogspot.fr

Mais, depuis que les agences de tendances ont craqué en voulant nous faire croire que le tie & dye rose était cool  et que, bien entendu, les plus fashionistas ont foncé chez leur coiffeur se faire une crinière de licorne, « on » a décrété (pour les sauver) que le tie & dye n’était plus du tout IN et qu’il fallait COUPER. Aie !

3107530679_1_7_l6hqQWPd

La licorne! source : blogmodepeople.skyrock.com

Voilà pourquoi aujourd’hui on veut nous faire adopter le mi-long, communément appelé la «clavicut». Alors, sacrifions-nous pour ces victimes de la mode et coupons nos longues mèches virgino-guerrières. Kim Kardashian, bien connue pour son altruisme légendaire, n’a pas hésité une seconde, elle!

08-Kim-Kardashian-mi-long-hair

La clavicut! source : louloumagazine.com

Et que personne ne verse de larme, car c’est un acte de soutien ! Pour vous réconforter, dites-vous que ça fera du bien à vos cheveux et que dans quelques mois ils seront à nouveau longs.

À vos ciseaux…