Corrigez-moi si je me trompe, mais la grande quête de la vie, je crois que c’est la recherche du bonheur. À la question « êtes-vous heureux ? », on veut tous répondre oui sans aucune hésitation. Mais comment devient-on heureux ? Ou peut-on le devenir ? Qu’est-ce qui nous rendra heureux ? Une belle relation amoureuse, un gros compte en banque, des voyages autour du monde, un travail idéal ?

Bien honnêtement, je pense qu’aucune de ces choses à elles seules n’a la possibilité de nous apporter le bonheur. Quoique ça peut aider… La réalité c’est qu’être heureux est une question bien subjective et le bonheur d’un sera peut-être le malheur d’un autre. Alors comment fait-on pour être heureux ? Comme vous vous en doutez surement, il n’y a pas de recette magique. Par contre, il y a trois choses que vous pouvez contrôler et qui contribueront à votre bonheur personnel. 

1. Une attitude positive
La vie nous amène toutes sortes d’épreuves et de défis qu’on ne contrôle pas vraiment. La seule chose que l’on peut contrôler c’est l’attitude qu’on adoptera vis-à-vis ces épreuves. Tout est une question de perceptions : des pensées négatives ne vous amèneront jamais de positif. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais voir le bon côté des choses dans chaque situation aura vraiment un impact sur votre moral.

2. Être attentif
Notre vie trépidante nous empêche souvent de vivre le moment présent. Nous sommes constamment en train de lire un courriel, planifier le souper de demain, texter notre amie pour nos projets de fin de semaine, etc. Nous ne sommes pas attentifs à ce que l’on fait et à ce que l’on vit. Concentrez-vous sur la musique que vous écoutez, sur les légumes que vous coupez, sur la personne à qui vous parlez, vous verrez, ça fait du bien !

3. Apprécier ce que l’on a
L’herbe est toujours plus verte chez le voisin à ce qu’il paraît. Vraiment ? Peut-être que vous n’appréciez seulement pas votre propre pelouse à sa juste valeur. C’est bien d’admirer ceux qui voyagent plus que nous, ceux qui ont une plus belle voiture que nous et ceux qui un meilleur poste que nous, mais le fait de les admirer ne devrait pas vous rendre malheureux. Vous êtes différents, avez et vivez des choses différentes, ce n’est pas nécessairement moins bien.

Vous saviez déjà probablement tout ça, mais c’est bon de se le rappeler une fois de temps en temps. À vous le bonheur maintenant !