La St-Valentin,

Ça serait vraiment moche de ne pas en parler sur un blogue qui traite majoritairement d’interprétation féminine, de sexe et de mode OK la mode on verra. Pourtant, je ne sais pas vraiment ce que j’en pense.

En fait, je comprends que les opinions soient partagées sur cette fête. «Ce n’est qu’une conspiration des multinationales qui encouragent la surconsommation!» Bravo, belle analyse quoi qu’elle doit provenir d’un étudiant en art de l’interprétation au Cégep Lionel-Groulx qui porte un pyjama et qui dort dans le local de son association étudiante. Pour une fois que leurs revendications ont une portée!

Je trouve tout de même cette façon de voir la chose facile et «mauvais joueur». Si on se laisse prendre au jeu et on souligne l’amour, allons-nous vraiment être que des individualistes qui se laissent mener par Walmart…? Non! Je vous le répète, car vous l’aurez probablement lu dans milles autres chroniques de fille, on s’en fou des chocolats! D’ailleurs, toutes les filles avec lesquelles j’ai parlé de la St-Valentin n’y accordent aucune importance! On veut simplement que vous nous fassiez une surprise, parce qu’on est un peu gaga, mais honnêtement une surprise ça peut être aussi simple qu’une petite lettre. Parce que quand est-ce que dans votre vie, vous prenez le temps d’écrire un petit message sur du papier? À la St-Valentin voilà!

Pour finir sur une note cuty et ben ben personnelle, quasi hommage. Personnellement, j’accorderais plus d’importance à la St-Valentin si j’en avais besoin. J’ai la chance inouïe d’avoir un copain qui a compris que la fête de l’amour c’était 365 jours par année. Je n’ai pas besoin de la St-Valentin parce que mon chum me fait toujours des petites attentions… Je suis gâtée, je suis chanceuse, je suis bénie des dieux… Je sais! Alors, je peux bien dire ce que je veux sur la St-Valentin, mais DESO je suis tombée sur une perle rare!

Alors, arrêtez de cracher sur cette fête ou arrêtez d’en faire une tornade de drama. Gardez ce qu’il vous plaît de cette célébration et jetez le reste. Et si la seule chose que vous aimez dans la St-Valentin c’est de cracher dessus, courage c’est juste une fois par année! Haters gonna hate (…)