À moins que toutes vos fréquentations soient identiques, vous avez très certainement remarqué que l’attirance varie… 

Pour mieux illustrer mon idée, je vous propose de jouer à « Do, Date, Dump». Lorsque j’étais en voyage avec des amis cet été, nous passions presque tous nos temps morts à jouer à ce jeu (je sais, on est très mature).

Je suis certaine que vous y avez déjà joué, mais brièvement, on vous nomme trois personnes et vous devez choisir parmi elles avec qui vous coucher, avec qui vous allez en «date» et qui vous rejetez.

J’aime bien ce jeu puisqu’il nous demande de faire des choix basés souvent que sur l’attirance. C’est vrai, qu’est-ce qui fait que je coucherais plus avec un ou que j’irais plus en date avec un autre…

D’après moi, il existe trois grands types d’attirance qu’on peut ressentir : intellectuelle, physique et sexuelle. Il y en a certainement d’autres, mais ce sont les principales.

1. L’attirance intellectuelle
Bon vite comme ça, on se dit que ce n’est pas le type d’attirance la plus sexy, mais l’attirance intellectuelle fait souvent naitre des relations très profondes. Nos conversations sont animées et enrichissantes, on a l’impression que l’autre nous apporte quelque chose de tangible et que ces échanges pourraient durer des heures et des heures, sans qu’on s’en lasse. On développe souvent des liens très forts qui vont bien au-delà du physique.

léo

Dump Léo, parce qu’il est plus accessible que les deux autres, mais je l’aime pour ses grandes idées.

2. L’attirance physique
C’est probablement l’attirance qui nous guide le plus dans nos premiers pas vers une personne, puisqu’il est rare qu’on soit tenté d’entreprendre des démarches s’il n’y a pas un minimum d’attirance physique. D’ailleurs, on a souvent des standards bien précis : cheveux bruns, grand, yeux bleus, etc. Perso, mon seul critère c’est qu’il faut que l’ensemble me plaise. Par contre, l’attirance physique ne suffit jamais à elle seule : ça peut faire l’affaire pour une histoire d’un soir, mais à long terme, ça prend plus que ça!

Date Ryan, parce que c'est Ryan et que toutes les filles de la planète serait jalouse de moi

Date Ryan, parce que c’est Ryan et que toutes les filles de la planète seraient jalouses de moi

3. L’attirance sexuelle
Ce genre d’attirance n’est pas comme l’attirance physique. En fait, elle est bien difficile à expliquer… C’est le « je ne sais quoi » qui fait qu’on a toujours envie de se sauter dessus. On se frôle et on est foutu. C’est ce que la personne dégage, son énergie, la manière dont elle bouge, son regard, etc. Parfois, la personne ne correspond même pas au genre de personne par lequel on est normalement attiré physiquement, ce qui fait qu’on est encore plus confus…

john

Do John, parce qu’il est sexy, mais parce qu’il change de blonde tous les 6 mois et qu’il écrit un album avec ses histoires d’amour ratées

Pas besoin de vous dire que le mixte des trois, c’est ce qu’on veut chez le partenaire idéal. Mais bon, c’est pas toujours facile à trouver !

ET VOUS : Do, Date, Dump entre Léo, Ryan et John ?