La pilosité du mois de novembre

Au XXIe siècle, la pilosité est devenue une condition semblable à la peste. On fait tout pour l’éliminer. On se trime, on se rase, on s’épile et pour les plus radicaux, et qui ont un plus gros budget, on l’élimine définitivement au laser. Mais un mois par année, les hommes reviennent au critère de masculinité d’autrefois et revêtent la moustache, ou les quelques poils que certains ont. Pour quelle raison ? Pour suivre le flot, en guise de sensibilisation et pour amasser des fonds afin de vaincre le cancer de la prostate.

Certaines se demandent peut-être pourquoi cette cause leur tient autant à cœur. Et bien mesdames, le cancer de la prostate est associé à la perte d’érection, leur deuxième cœur quoi, pour ne pas dire leur premier. Le pénis, pour la majorité des hommes, a un gros impact, plus petit chez certains, dans la conception de leur masculinité. Alors pour eux, perte d’érection égale moins masculin. Vous comprenez maintenant pourquoi autant de gars de votre entourage arborent la moustache. Et ce n’est pas fini. Le cancer de la prostate peut amener des difficultés urinaires, des problèmes intestinaux, plusieurs autres effets secondaires liés à l’hormonothérapie, l’infertilité, une diminution de la libido et des dysfonctions érectiles.

Autrefois, certaines femmes se réjouissaient de la vieillesse de leur homme pour ne plus devoir à honorer leurs devoirs conjugaux, mais avec la libération sexuelle et la dissolution de la sexualité de la reproduction, le sexe prend une place presque aussi importante pour les femmes que pour les hommes. Alors, le cancer de la prostate de ces messieurs nous atteint nous aussi. Et là, je dois vous le dire, il y a une discrimination dans la sensibilisation pour cette cause. Comment voulez-vous que les femmes s’y joignent ? Pour la plupart d’entre nous, il est impossible de se faire pousser une moustache, notre petit duvet est bien trop discret pour cela ! Vous pensiez que je vous laisserais en plan là-dessus ? Détrompez-vous, j’ai une solution !!!

MESDAMES, ARBORONS UNE MOUSTACHE SUR NOTRE CHATTE !

OK, OK, je sais, il y a un problème. La tendance anti-poils ne fait pas exception chez certaines sur leur partie génitale… Donc voici, mesdames, comment va se dérouler notre Movember à nous, un peu à l’inverse des hommes. Donc, durant les deux dernières semaines du mois de novembre, on se fait pousser les poils de la chatte. Rendu au 30 novembre, on se rase le tout en laissant soigneusement une partie en forme de moustache !! Ce n’est pas une bonne idée ça ? Imaginez-vous la face que votre partenaire ferrait ! Alors, d’ici à ce que quelqu’un ait une meilleure idée, afin de nous inclure dans la sensibilisation de cette cause, je propose qu’on suive la mienne !haha

Bon, d’ici à ce que les problèmes de la prostate envahissent votre vie, profitez de votre vie sexuelle, toujours en vous protégeant des autres ptites maladies pas très l’fun non plus !