Je ne sais pas pour toi, mais pour moi la fin du mois est synonyme de stress. Pas parce que mes prochaines factures à payer arrivent et que ma carte de crédit se remplit, mais plutôt parce que la fin de mes pilules roses est arrivée.

Je dois l’admettre, je suis une personne légèrement angoissée et gérer mes émotions, combiné aux hormones ne fait pas un bon cocktail, je vous l’assure. Alors chaque fin de mois, après avoir avalé 21 pilules roses, j’appréhende mes pilules blanches avec amertume. Parce que chaque mois il y a un petit délai de 2-3 jours avant que je coule et je capote littéralement. Et l’histoire se répète, de mois en mois, car je suis incapable de me gérer en fin de mois.

Quand mon médecin m’a proposé de prendre la pilule en continu pendant 3 mois, j’ai automatiquement refusé. J’ai le besoin d’avoir la confirmation chaque mois que j’ai bien faite ma job et que je ne suis pas enceinte. Ne vous inquiétez pas j’adore les enfants et les bébés. J’ai même des bulles de maternité qui me pop parfois à la tête, mais ce n’est juste pas le bon moment. Quand j’ai décidé d’en parler à une collègue de travail, elle a explosé de soulagement à savoir qu’elle n’était pas la seule à vivre ce stress chaque mois.

La pression et l’angoisse reposent sur nos épaules, parce qu’on va se le dire… c’est nous qui allons vivre les conséquences s’il advient quoi que ce soit. Qui va être traumatisée d’un avortement, qui va se tourmenter à mort et se torturer de questions..? Nous. Je ne dis pas que les hommes ne vivront aucune conséquence, mais ils ne vivront certainement pas le même stress que nous.

Je me répète que la pilule est efficace à 99,5%, que je n’en ai pas oublié aucune et que je dois juste arrêter de stresser, car il ne va pas aider à ma cause. Je suis celle qui met une alarme sur son cellulaire, pour être plus que certaine de ne pas l’oublier. #nobabyalarm! Et qui vérifie 2 heures plus tard sur son paquet si je l’ai bien prise…

N’allez surtout pas googler pour trouver une solution ou pour savoir si c’est normal d’avoir un délai entre la fin des pilules rose et les saignements, car vous allez sortir avec un diagnostic du cancer des ovaires… Ce n’est que l’hypophyse, une glande qui met pas mal de temps à s’endormir et à se réveiller, pour déclencher une ovulation. C’est tout.

Je n’ai malheureusement aucun conseil magique pour réduire le stress, si vous en avez un dites-le-moi! Une chose est certaine en parler aide énormément. Discutez-en avec vos amies, vous allez voir que la majorité des filles stresse avec ça et parlez-en à votre chum, vous pourriez être surprise de sa compréhension et de sa présence rassurante. Sur ce, je prends une bonne respiration et j’attends vos trucs!