Comme toute bachelière qui se  respecte, j’ai célébré la fin de mes trois ans d’études en allant m’éreinter la voix et me tordre les chevilles à mon bal de finissants.

J’ai un petit faible pour ce genre de soirée; tout le monde est sur son 31, et c’est marrant de faire semblant qu’on est super chics, alors que 20 minutes avant, la moitié d’entre nous était en train de se pacter à la Maisonnée…

Ce n’est pas sans verser une petite larme que j’aimerais guider les générations futures qui auront elles aussi à passer des soirées telles que celle-ci. Voici donc, les 10 règles d’or (vestimentaires et autres !) à suivre pour passer un bal digne des plus grands :

  1. Se prendre à l’avance pour sa tenue. Pour être la plus chix il faut avoir pensé à chaque détail, et le stress ça crispe, ce qui peut nous donner des rides. Donc dès que vous avez du temps, faites des recherches, même s’il y a la tempête du siècle dehors et que vous cherchez une petite robe légère et printanière.
  2. Donnez-vous le défi de dépenser le moins possible. Bon, ça, c’est un délire très personnel, mais si je peux me permettre de me venter, j’ai dépenser 40$ en tout pour ma tenue, sachant que ma robe était à 5$….
  3. Évitez une coiffure trop lourde. Sinon, torticolis garanti ! C’est déjà assez compliqué de se tenir droite en portant des talons de 13cm, alors s’il faut aussi se concentrer sur sa tête…
  4. Toujours avoir dans sa clutch un mascara, un liner et un rouge. Les retouches sont primordiales, surtout après le repas et avant d’aller danser.
  5. Pas de date ? Pas de problème. Je suis allée à mon bal sans date, et pour vous dire la vérité, j’étais un peu deg (surtout parce que mes amis sont tous des radins et ne voulaient pas payer leur ticket pour m’accompagner). Mais je me suis rendu compte qu’au final, ce n’est pas si mal. C’est en fait plus sympa de s’asseoir et scruter les couples chelous qui se trémoussent pendant les slow, que de devoir faire la belle avec son mec sur la piste alors qu’on ne peut même plus aligner trois pas tellement on est saoules.
  6. Dance like nobody’s watching. Literally. 
  7. Harcelez le DJ jusqu’à ce qu’il joue la chanson que vous voulez. Je regrette amèrement de ne pas l’avoir fait; à ma grande déception, il n’a pas fait péter le « Say my name » que j’attendais tant.
  8. Ne pas avoir honte. Ouais, je connais toutes les chansons de Lil’ John et je danse du window to the wall sans problème.
  9. Profitez au maximum de l’open-bar. Parce que quand il faudra commencer à payer pour des drinks à une heure du matin, ton portefeuille te fera la gueule.
  10. Prendre un max de photos. C’est ultra kitsch, mais au fond on kiff. Et puis vous aurez sûrement besoin d’une nouvelle photo de profil de toute façon.

Et voilà le résultat (les cheveux pas fait)

Capture d’écran 2013-05-22 à 01.01.48

Et juste par amour, un dernier big up à la cohorte 2013 de COMPOL, ces 3 années ont été supportables grâce à vous !