L’autre soir, une petite discussion entre filles m’a fait réaliser à quel point le sexe au réveil est en réalité bien différent de ce que l’on voit dans les films. Vous savez la scène d’un très haut niveau de romantisme où deux beaux et jeunes tourtereaux s’étreignent et se cajolent dans des draps de coton d’un blanc pur? Tout ça semble si agréable, non ? Nous aussi on veut faire l’amour le matin ! Et bien, laissez-moi vous remémorer la douloureuse réalité du sexe matinal :

1. Pas très cute le matin
On n’est vraiment pas à notre meilleur, mais alors vraiment pas. On a les cheveux en bataille, des petits yeux tout bouffis, sans parler des petits rêves façon cute de dire crottes d’oeil qui maquillent notre regard un peu perdu de personne qui vient de se réveiller. On a la bouche pâteuse avec une haleine qui ferait flétrir une fleur. Dans cette optique, c’est difficile de se sentir femme fatale vous savez… Disons que le matin, on est loin de ressembler aux vedettes de cinéma qui, elles semblent avoir un léger maquillage frais fait dans leurs visages.

On peut remédier à la situation en allant vite se brosser les dents et se passer de l’eau dans le visage, mais disons que ça enlève un peu à la spontanéité du moment.

2. Performance douteuse
Côté performance, on repassera. Peut-être que les personnes plus matinales ne seront pas d’accord avec moi, mais perso, le matin ma coordination se compare à celle que j’ai après 1 ou 2 verres de trop. Mon temps de réponse est aussi beaucoup plus lent et mon humeur, on n’en parle même pas ! Vous venez de vous réveiller, alors ne vous étonnez pas si ce n’est pas la baise du siècle.

3. Un sport de lève-tôt
Finalement, en interrogeant  mes copines je me suis rendu compte que personne n’était vraiment fan du sexe matinal, sauf quelques moutons noirs. En fait, le sexe a.m. est une activité qu’on pratique souvent en début de relation, lorsqu’on est encore dans notre période où le simple touché de l’autre nous fait frissonner : c’est nouveau, on capote, on le fait partout, tout le temps. Une fois cet effet passé, c’est plutôt rare qu’on ait vraiment envie de faire ça tôt (je parle des filles ici). Je ne dis pas que ça n’arrivera plus jamais, mais c’est seulement plus rare.

Malgré tout ça, on doit avouer qu’on réussit  toujours par trouver ça agréable. C’est comme le gym: on doit se motiver pour y aller, mais une fois qu’on a fini on se félicite de notre décision. Et en plus, ça commence bien la journée !