Vous savez, dans Blanche Neige, quand la princesse se fait proposer la pomme empoisonnée par la méchante sorcière. Ce fruit qui semble tellement inoffensif, rouge, brillant, tellement succulent et juteux, mais qui, à l’intérieur, est gorgé de poison. C’est sûr que Blanche Neige ne savait pas que la pomme était empoisonnée. Avant de croquer dedans, elle a dû penser à toutes les fois où elle avait dégusté d’excellentes pommes. Croyez-le ou non, cette situation peut aussi avoir lieu en amitié.

Je m’explique, vous savez, cet ami qu’on connaît depuis assez longtemps et avec qui l’on a passé plein de beaux moments, mais avec qui ça a changé pour une raison qu’on ne peut pas trop expliquer. Cet ami n’est plus ce qu’il était, il n’a plus l’attitude qu’il avait envers vous. Comme la pomme, en apparence, cet ami a l’air le même que toutes les fois où vous l’aviez vu avant. Comme Blanche Neige, quand vous le voyez, vous vous rappelez sûrement tous les bons moments que vous avez passés avec lui et tous les bons souvenirs que vous partagez ensemble. Mais, au fond, cet ami est, comme le fruit proposé par la méchante sorcière, rempli d’un dangereux poison qui rendra votre amitié toxique.

Qu’est-ce qu’une amitié toxique? C’est une relation d’amitié à laquelle on s’attache en repensant aux bons souvenirs que l’on a vécus avec un ami en question et au fait que l’on est attaché à cet ami, de qui on était, jadis, si proche. Cet ami s’est, par contre, transformé avec le temps. Il est devenu plus négatif à votre égard, parfois plus mesquin. Vous savez, cet ami qui vous passe des commentaires qui ne devraient pas être passés par un ami, ou qui vous juge sur certains plans qui ne devraient pas être jugés par un ami? Vous vous surprenez parfois à penser : « Pourquoi est-ce que je suis encore amie avec cette personne-là? ». Et vous vous questionnez surtout à savoir pourquoi cette personne désire encore être amie avec vous, alors qu’elle agit en vous prouvant le contraire lorsque vous êtes avec elle.

Ça nous est tous déjà arrivé de douter d’une amitié, d’avoir une petite voix dans notre tête qui nous dit : « Me semble que c’est pu si le fun que ça d’être ami avec lui, me semble qu’il n’agit plus comme mon ami. ». La question principale reste : POURQUOI est-ce qu’on s’efforce de rester ami avec quelqu’un qui ne nous donne pas l’amitié qu’on mérite? Pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas « casser » avec un ami?

Évidemment, comme dans un couple, un tel geste demande une grande réflexion et, parfois, une discussion afin de mettre au clair notre inconfort face à la transformation de cette relation d’amitié. Cependant, si rien ne change, pourquoi s’accrocher à des souvenirs de bons moments pour rester ami avec quelqu’un qui ne nous apporte plus (ou presque) de positif? Il faut arrêter d’avoir peur de passer pour la « grosse méchante » et mettre ses culottes quand le temps arrive. Les gens changent, notre perception des gens change aussi et il faut parfois savoir fermer la porte à une amitié toxique qui finira par nous empoisonner de l’intérieur.