J’ai récemment lu un intéressant article de Fast Company qui expliquait pourquoi on devrait davantage dépenser notre argent sur des expériences plutôt que sur des biens matériels. Il paraîtrait que c’est ce qui est intangible qui nous rend le plus heureux. Je ne peux qu’être 100% en accord avec cette affirmation ! Pour ceux qui seraient sceptiques (a-t-il vraiment quelqu’un qui met en doute ce propos ?), le sujet a été étudié depuis plus de 20 ans par un certain Thomas Gilovich, professeur de psychologie à l’université Cornell aux États-Unis.

On s’entend tous pour dire que, de manière générale, le but premier de la vie c’est d’être heureux. Nos choix sont éclairés en fonction de ce qui, selon nous, maximisera notre bonheur et/ou celui de nos êtres chers. Et comme l’argent est une ressource limitée pour la plupart d’entre nous (à moins que tu aies hérité de la fortune de Steve Jobs ou que tu sois l’un des 38 enfants de Brad et Angelina), mieux vaut la dépenser pour quelque chose qui te procurera le plus de joie possible à court et long terme. Comme Rose l’a dit dans un précédent article : l’argent, ça ne change pas le monde, mais ça aide en titi à se rapprocher de ses rêves.

En sondant mon entourage, je me suis rendu compte que la plupart des gens rêvent à des expériences (voyager arrivant en premier lieu) plutôt qu’à des biens. Faire des activités, pratiquer un sport ou voyager apporterait plus de bonheur que de se procurer un nouvel iPhone ou la voiture de l’année.

L’une des parties de l’étude du Dr. Gilovich consistait à demander aux gens d’autoévaluer leur degré de bonheur par rapport à l’acquisition d’un nouveau bien et à la réalisation d’une expérience. Initialement, l’étude rapporte que le degré de bonheur est très similaire, mais à long terme, l’expérience apportait davantage de satisfaction. 

On se lasse de nos biens matériels alors que les souvenirs d’une belle journée en plein air ou d’un voyage par exemple continuent de nous mettre le sourire aux lèvres même après plusieurs années. La preuve (vous me corrigerez si j’ai tort…), c’est qu’à chaque souper entre amis, on se re-raconte encore et encore nos histoires du secondaire et chaque fois, ça finit en fous rires comme si c’était arrivé hier. Nos expériences deviennent intemporelles et conservent leur degré d’émotivité. C’est pour ça que ton coeur se met à battre rapidement quand tu te remémores ton saut en parachute alors que la frénésie de l’achat de ta sacoche Marc Jacobs n’est clairement plus la même après quelques mois (et je n’ai rien contre les sacoches Marc Jacobs by the way).

On s’adapte à nos biens alors que nos expériences deviennent partie intégrante de nous. Ce sont l’ensemble de nos expériences qui forgent notre personnalité alors que tout ce qui est matériel ne devient qu’accessoire à notre vie. 

La société matérialiste dans laquelle nous vivons nous fait parfois croire que c’est le matériel qui nous rendra heureux. Mais non ! C’est prouvé que de se payer un voyage te procurera beaucoup plus de bonheur que de t’acheter une nouvelle télé 3D de 60 pouces, même si ton voyage ne dure pas aussi longtemps que ta télé.

Alors au lieu de dépenser pour une quatorzième paire de Ray-ban, inscris-toi à des cours de cuisine, de plongée ou de ce qui t’enchante, paye-toi un saut en bungee ou gâte-toi avec un beau p’tit voyage de surf 😉 !

photo1