On ne l’a pas eu facile cette année. C’est comme si l’hiver venait de découvrir notre petit coin de pays et c’était dit : wow, quel beau spot, je m’installe pour de bon! Hé bien cher hiver, au nom de la grande majorité de mes concitoyens, je te dis : dehors! Adios ! Hasta la vista ! On t’a assez vu pour cette année. Tu es bien joli comme ça, avec tes flocons, mais il y a une autre saison qu’on attend avec impatience. Une douce saison qui nous remplit d’une joie fébrile, nous redonne des couleurs et nous pousse enfin à sortir le nez dehors!

Le printemps est de loin ma saison préférée. Après de longs mois passés enfermée dans mon appartement mal chauffé, dès que le mercure monte, je n’ai qu’une envie : sortir dans la rue, sans manteau, et sentir le soleil sur ma peau! Ce qui rend le retour du beau temps si excitant, c’est qu’on en oublie toujours le feeling d’une année à l’autre. On ne se souvient plus de ce que c’est que de ne pas avoir à déneiger notre voiture, ou de marcher dehors sans littéralement souffrir du visage à cause du vent. Oui, je vous le dis mesdames : le printemps est à nos portes (mes doigts sont croisés, en tout cas). Pour celles qui n’y croient plus, qui sont déprimées par cet hiver qui n’en finit plus de finir, réjouissez-vous en pensant à toutes ses petites joies qui nous attendent, dans quelques jours seulement! Ok… dans quelques semaines seulement. 

– La cabane à sucre – clairement le meilleur de notre cuisine québécoise

– Une dose quotidienne de vitamine D qui a de l’allure ; 

– Un moins grand besoin de maquillage – adieu, le teint à la twilight

– Le retour de la garde-robe d’été – robes soleil, lunettes fumées, shorts de jeans, alléluia! ;

– Les bains de foule – tout le monde est souriant dès que le beau temps arrive! ;

– Les terrasses – et ses nombreux pichets de sangria ; 

Le grand retour du maillot de bain ;

– Les journées qui allongent – ce n’est plus la nuit quand je sors du bureau ;

– Les bourgeons, les fleurs, le gazon – un véritable baume pour l’âme ;

– Sortir le BBQ – cuisiner dehors all day everyday! ;

– L’entraînement en plein air – c’est tellement plus facile (et agréable) de faire du sport l’été;

– Les balades jusqu’à la crèmerie ; 

– Conduire les fenêtres grandes ouvertes – en chantant à tue-tête, ça va de soi ;

– Le grand ménage du printemps de l’appartement ;

– Enlever le manteau et les bottes – best feeling ever ;

– Commencer son jardin – pour la petite hippie qui sommeille en nous ;

– Le chant des oiseaux le matin – je suis Cendrillon ;

– Manger sur le balcon – lire : boire sur le balcon ;

– Montréal qui s’active – avec les tamtams du Mont-Royal, la saison des festivals et plein de drinks à 5$ 

– La fin de session – oui, elle session finira, je vous le promets! 

Et vous, quelles petites joies du printemps attendez-vous avec impatience?