Samedi passé, je suis allée chez un ami, pour un chilling. Déroulement de la soirée : retrouvailles avec les copains, 1,2,3 +++ verres de vino et finalement, une Constance sévèrement torchée.

Malheureusement, je ne suis pas là pour vous parler de mes nombreuses frasques nocturnes, quoi que, stay tuned dans les prochaines semaines ! Mais bien pour vous parler beauté et make-up.

Je vous parle de cette soirée parce que pendant que j’étais en train de vider mon énième verre de vin blanc straight up de chez Monsieur Dépanneur, la copine de mon ami m’a complimentée sur mon rouge à lèvres. Je sais, vous devez penser évènement banal dans la vie d’une jeune blogueuse trop glamour. Et bien, figurez-vous que non !

J’ai toujours pensé que me complimenter sur la couleur bourgogne de mes lèvres équivalait à me complimenter sur mes prouesses en chant : situation clairement improbable.

Je me suis donc dit que je pourrais partager avec vous mes petits plaisirs de début de printemps en matière de beauté.
2014 est synonyme de liberté et de renouveau à mon avis. 2013 a tellement été à chier que je me lance un peu sur un chemin de découvertes et de nombreux essais.

Pour les lèvres, je n’ai qu’un amant : mon Revlon n. 477 en Black Cherry. Celui-là je le trimballe avec moi depuis ma première année universitaire. À l’époque je n’étais pas encore très à l’aise avec l’idée de porter du rouge à lèvres en public, du coup je le fixais intensément en m’imaginant me pavaner dans une super soirée mondaine, entendant à mon passage des « ohhhh », « waouu », « mais qu’elle est canon cette fille ! », one can dream…

Black Cherry Revlon

Finalement, je me suis décoincée cette année, et bim! Où que j’aille, ce bad boy est de la partie et il fait des ravages !
 NB : Si vous ne jurez que par le rouge à lèvres, surtout n’oubliez pas d’appliquer un crayon avant. Vous n’aurez pas de bavures, un vrai miracle !

Pour le teint, je ne fais confiance qu’à ma BB Cream Maybelline, et pour me sentir déjà en vacances, L’Eau Lactée Auto Bronzante de Clarins fait maintenant partie de ma routine maquillage quotidienne. Je suis quelqu’un qui bronze très facilement, alors dès que l’hiver arrive, je ne supporte pas de voir mon corps blanchir. Je peux donc vous dire que j’en ai essayé pas mal des auto-bronzants (j’aime bien me prendre pour Snooki parfois… blague), et celui-là est de loin le meilleur. Bon, niveau prix, c’est un peu la cata (environ 40$), mais franchement les filles, ça vaut carrément le coup.

Clarins-Eau lactée autobronzante
Pour les cheveux, je peux vous dire que je ne jurais avant que part les produits Petit Marseillais. Quand les pharmacies ont commencé à en vendre à Montréal, c’est toute mon enfance qui s’est shippé dans ma vie de jeune adulte. Petit moment de nostalgie en ouvrant la bouteille pour cheveux blonds à l’extrait de camomille et germes de blé.

Malheureusement, j’ai trouvé qu’avec le temps mes cheveux devenaient gras très rapidement et qu’ils n’avaient plus de reflets. Mon deuil fait, j’ai jeté mon dévolu sur la marque Aveda et son shampoing Shampure. Alors oui, niveau prix, encore une fois, c’est un budget (environ 21$ la petite bouteille), mais punaise, c’est la renaissance de mes cheveux. De la folie !

aveda-shampure
Sur ce, je vous souhaite un bon début de printemps tout en beauté, malgré la neige, le vent et le froid !