Dans la vie, on se dénude souvent. On enlève nos vêtements pour se laver, pour se baigner, pour se changer, pour faire l’amour et des fois, on se dénude parce qu’on a besoin de se faire valoriser un peu. De plus en plus, la nudité est montrée en spectacle. Le sexxx est divertissant, il pique la curiosité. À la télévision comme sur le web, il incite bon nombre de personnes à s’offrir comme objet de spectacle. Après tout, montrer de la peau, c’est un moyen très facile pour récolter un paquet de J’aime : but ultime de la vie (notez le sarcasme ici) ! Alors, se montrer nu (e) ou presque devient-il une façon de montrer qu’on existe… pis qu’on est hot ?

Partant du principe que la reconnaissance passe par les autres, Facebook est très attrayant, car il permet de se faire valider par ses 749 amis… et de fil en aiguille, toutes nos publications (photos, vidéos, statuts, etc.) participent à la mise en scène de notre propre existence. Dans notre chambre à coucher, être nu (e) n’est pas dérangeant puisque 4 murs séparent notre intimité du reste du monde, mais si tu désires te montrer dénudé sur Facebook, attention : censure & vie privée !

Mais pourquoi vouloir montrer autant ? Et pourquoi sur Facebook ? Avec environ 1.4 milliard d’utilisateurs, Facebook est un géant médiatique (le 2e site le plus visité après Google). C’est NORMAL qu’il exerce une certaine censure de son contenu, que ce soit en termes de violence, d’intimidation ou de nudité. Bien sûr, ce qui est déplacé est subjectif à chacun. Si nous avions le choix des images qui nous sont présentées sur Facebook, nous ne serions jamais outrés ! Toutefois, la réalité se traduit autrement et trop souvent, on tombe sur des photos ou des vidéos qu’on ne tenait pas tant à voir. Des seins par-ci, des fesses par-là, un décolleté bien plongeant ici, des positions suggestives là-bas… bonjour la banalisation de la sexualité ! C’est certain qu’à force d’en voir partout et tout le temps, il ne reste plus grand chose de choquant… et ça devient difficile alors de faire comprendre aux gens l’importance de ne pas divulguer son corps dans l’espace public !!!

J’ai toujours encouragé le fait de voir une multitude de corps différents, à condition que ce soit sur une base consciente et volontaire qu’on les regarde. Il existe des plateformes pour des contenus de ce genre, que ce soit un site professionnel de photographe, un site de pornographie ou même un site d’éducation sexuelle. Pour naviguer sur une telle page, le clic de souris devient alors gage de consentement et le consentement, je le rappelle, est la clé !