Miroir, miroir, vas te faire voir !
En vieillissant, tu réalises un tas d’affaires ! Les vergetures, ce n’est pas la fin du monde. Avoir la shape de Beyoncé, c’est aussi facile que de trouver ton verre de contact perdu dans la piscine : ça se fait, mais ça prend beaucoup de détermination et de temps. À 25 ans, tu commences à accepter que ton corps, dans le fond, il est parfait comme il est. Ton miroir peut aller se rhabiller, toi, tu te trouves belle déshabillée !

P.S. Avoir confiance en soi et être bien dans sa peau, ça dégage ÉNORMÉMENT de sex-appeal ! Rwar !

Tu as eu le temps de faire quelques erreurs…
… Et d’apprendre de celles-ci, c’est un peu le but ! Ça se peut que tu les aies répétées 1 ou 2 fois juste pour être certaine, mais ça, qui ne le fait pas ? De toute façon, vaut mieux en rire qu’en pleurer parce que faire des erreurs, c’est aussi apprendre où sont tes limites et avoir ainsi la chance de te respecter à l’avenir. Un jour, tu te balanceras sur ta chaise berçante en tricotant, la tête blanche et un sourire en coin, en te rappelant ces erreurs de jeunesse.

Tu t’affirmes, point barre !
À 20 ans, tu étais probablement influençable, tu voulais plaire à ton partenaire et je comprends ça. Le hic c’est qu’il y a peut-être des choses que tu as faites ou acceptées, qui dans le fond… te tentaient autant que d’enlever les cheveux qui bouchent le drain de la douche. À 25 ans, c’est toi la boss et tu n’as pas peur de t’exprimer : « Non, cher garçon, pas de sexe sans condom ! »Tu sais ce que tu veux, mais aussi ce que tu vaux !

Ton portefeuille est plus garni (en principe)
Tu vas me demander quel est le rapport entre ton ca$h pis tes parties de jambes en l’air ? C’est facile. Si tu veux te procurer des condoms ou du lubrifiant, ça prend de l’argent. Si tu veux pimenter tes moments d’intimé avec accessoires et jeux coquins, lingerie sexy et corsets, ça prend des billets ! Si tu n’es pas riche, chandelles du Dollorama + playlist sensuelle trouvée sur Internet + toi en tenue d’Ève = Bow chicka wow wow !

L’expérience t’a permis de mieux te connaître sexuellement
À 20 ans, on est tous des Padawans du sexe. Ça se peut qu’à cet âge-là, tu ne savais même pas où était ton clitoris… oui, ça se peut ! Pour devenir maître Jedi, ça prend de l’expérience ! Justement, à 25 ans, tu as eu le temps (et tu étais plus à l’aise) d’explorer ta sexualité, seule ou accompagnée ! Tu connais mieux ton corps, donc ce qui te fait plaisir, tes fantasmes & tes préférences au lit : et il y a de quoi crier « Oh Ouiiiiiiii !!! »