Récemment, je perdais mon temps sur les internets à la recherche de divertissements, question de repousser l’étude et les lectures un peu plus encore. Finalement, je suis tombée sur un article qui a piqué ma curiosité. On y expliquait que les hommes qui n’avaient pas passé la bague au doigt à une femme avaient moins de chances de survivre à un cancer que ceux qui avaient osé sauter le pas avec leurs compagnes. L’étude, menée en Norvège, a aussi démontré qu’on pouvait observer le même phénomène chez les femmes, mais en moins grande importance.

Donc, le fait d’être en couple durant la maladie augmenterait nos chances de survie. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsqu’on est en couple, on porterait plus attention à notre santé et à notre corps que lorsqu’on est seul. Ce n’est surement pas vrai pour tout le monde, mais combien de fois ai-je entendu ma mère rappeler à mon père qu’il devait prendre un rendez-vous chez le médecin et lui dire de déposer cette dernière tranche de bacon ?

Le fait est que les filles ont souvent un côté maternel (plus ou moins développé) envers leur copain. On le cajole, on lui donne un bec sur le front, on surveille ce qu’il mange, on lui cuisine de bons petits plats, etc. J’imagine que c’est notre instinct primitif de mère qui fait surface, ou peut-être le résultat de l’éducation de « bonne famille » que l’on a reçu plus jeune, où la mère s’occupe de la maison et des enfants alors que le papa se voit confier les tâches plus « viriles » (tondeuse, backwash, ordure…)

J’en suis venue à me demander : « Mon Dieu, qu’est-ce qu’ils feraient sans nous ces hommes ! ». Alors, voici une très brève liste de choses qui seraient moins agréables pour ces messieurs s’ils n’avaient pas leur douce pour s’en occuper.

  • Faire le lit comme il le faut
  • Laver les draps de ce lit plus qu’une fois par an
  • Bien manger
  • Le sexe bien entendu
  • Les mettre en contact avec leurs émotions (le défi d’une vie)
  • Leur rappeler ce qu’ils oublient (rendez-vous, paiement, appeler leur mère)
  • Se confier à l’autre
  • Développer sa patience (Hey oui, une fille c’est pas toujours facile…)
  • S’habiller convenablement en toutes occasions
  • Recevoir des gens importants
  • Changer de boxers tous les jours
  • Boire moins
  • Choisir un cadeau pour leur mère et pour leur sœur à Noël
  • Raser leur nuque

Bon, les femmes aussi ont besoin des hommes dans leur vie, on ne se le cachera pas, mais j’aime penser qu’on est très très importante et très très spéciale (Hihi !).