Comme l’épilation du bikini, l’arrivée du printemps est propice à plusieurs ménages de différents genres. Le ménage de ses fringues, de ses chaussures, des tiroirs de la cuisine ou du garde-robe de l’entrée qui n’a pas été fait depuis 2009.

Pour ma part, j’ai pris part à un ménage plus technologique, plus intime, dont l’imminence devenait pressante. Oui, je me suis adonnée au ménage des onglets ouverts sur mon bienveillant laptop. Car à chaque ouverture de session, Chrome en prend un méchant coup depuis trois mois. 

53 onglets, répartis sur 6 fenêtres différentes. Et je ne compte pas Firefox. Loin de moi l’idée de m’apitoyer sur mon sort, car la faute est toute mienne. Vous êtes le genre de personne qui finit une boîte de post-its en une semaine? Le genre qui, même si bien au chaud sous la couette, ne peut dormir tant et aussi longtemps qu’elle n’a pas écrit quelque part ce qu’elle s’est rappelée de faire le lendemain? « Appeler la banque…Se couper les ongles« ? On se comprend. Et si on rajoute à ce mélange du sucre, des épices et une pincée de procrastination, on obtient un résultat qui n’est pas aussi glamour que les Powerpuff girls. Vous imaginez donc l’état de mon ordi.

53 onglets, disais-je. Allons-y. Ah, LinkedIn…Infopresse. Une, deux, trois offres d’emploi pour lesquelles je dois appliquer. Ah, celle-là est expirée. Je supprime. Et tiens, je vais mettre les deux autres dans une autre fenêtre, pour m’en rappeler. C’est bon ça. Je fais bien les choses. Et ça, c’est quoi? Un article à GIF de Buzzfeed…je ne me rappelle même plus en quoi c’est drôle…supprimé. 

Ah oui, ça c’est le documentaire sur les légumes bio. Il est encore pausé à l’endroit ou je l’ai arrêté…2 min. 17…Il faudrait vraiment que je le regarde, ils en ont parlé à Tout le monde en parle. Et cette vidéo-là, je dois absolument la montrer à ma coloc. Cool, plus tard. 

Ahh oui, mon portfolio en ligne! Je dois l’actualiser. Et la vidéo que je devais partager sur Facebook! Et la page Amazon du livre que je dois acheter! Et cette musique-là, je dois la télécharger. Je vais tout faire ça aujourd’hui…

Ah oui, eux je dois leur envoyer un mail. Et ça, c’est le programme de maîtrise pour lequel j’ai appliqué. Je garde, au cas où je ne m’en souviendrais pas. Erreur 404…et ça, c’était quoi? Supprime. Et qu’est-ce que je devais acheter déjà à Future Shop? Synonymes.com. Toujours pratique. Google translate? Encore plus pratique. Yes, que je suis efficace. 

Cette fenêtre-ci c’est que des articles. What Life in Cuba was like after Castro’s revolution… Bachelière en Études Internationales…faudrait bien que je le lise, hein. 7 produits pour une fresh face sans maquillage, de 1 ou 2 Fantaisies. Ah oui, je voulais l’acheter cette crème-là. The radical humaneness of Norway’s Halden prison…woah. Brésil, le pays aux trente Berlusconi…ok, je garde. Encore des choses que vous ne savez pas sur le Kyrgyzstan…à ce rythme là, peut-être que je ne les saurai jamais. 

Une heure plus tard, il me reste 41 onglets ouverts et je ne peux me trouver aucune bonne raison pour les fermer. Tout compte fait, c’est plus facile de se faire épiler.

Prochaine mission: le ménage de mes bookmarks.