Ohhh que j’aime apporter une critique constructive à tout ! Je suis devenue experte dans l’art de la critique. Je ne fais même pas à manger, à vrai dire je fais brûler 1 fois sur 2 les choses que je tente de cuisiner et je parviens même à rater des Kraft Dinner, mais ô combien je me permets, je devance même les demandes, de critiquer tout, même la bouffe ! OK, certains diront que c’est propre aux filles en général, mais moi, je vous le dis, c’est inné. Un don donné à la naissance. Mais une critique sans lecteurs, ça ne vaut pas grand-chose. Alors, aujourd’hui, je vous gâte, non je ne vous ferai pas de petites douceurs, je laisse ce don à ma sœur, et je vous fais ma critique des relations.

Top 5

  1. Le droit de véto du chum ! Euh… Depuis quand le « ne le dis pas à personne d’autre »n’exclut plus le petit copain ? J’ai manqué un chapitre ou quoi ? Qui n’a jamais entendu : « Ouais, ben mon chum pense que ce que tu m’as dit l’autre fois… » QUOI !? Comment ça, il sait ça lui ? Puis le pire, c’est qu’elle vous dit ça comme si de rien n’était. « Ah, mais je ne pensais pas que quand tu as dit juste entre toi et moi ça excluait mon chum ! » Sérieux, moi les couples qui ne font qu’un, ça me purge !
  2. Les messages textes qui soi-disant ne se rendent pas… Je ne pense pas, j’en suis même convaincue, qu’il y ait une chose plus frustrante qu’une non-réponse à un message. Jeudi soir : « Hey ! Tu fais quoi ? » 1 h… 1 jour… 1 mois plus tard… RIEN ! Non, mais, on me prend pour qui là ? Au pire, j’aime ben mieux qu’on me réponde : « Tout sauf te voir ! ». Le message est clair et la frustration dure une soirée plutôt qu’une semaine ! Sérieux, ceux qui se permettent de ne pas répondre, ça me purge !
  3. Les deux minutes qui en réalité en son dix ! Ça vous dit quelque chose ce genre de dialogue : « T’es où ? Je suis en route j’arrive bientôt ! » : qui en réalité veut dire : « Je suis encore devant ma garde-robe, je trouve rien à mettre ! » Sérieux, ceux qui se croient vivre sur un autre fuseau horaire, ça me purge !
  4. Confusion entre la joue et la bouche… C’est certain que vous avez tous au moins un mononcle ou un ami qui au moment de vous dire au revoir, calcule au millimètre près son angle pour que oups sa bouche embrasse le coin de la vôtre. Sérieux, ceux qui profitent de leur état d’ébriété pour se permettre des becs mouillés, ça me purge !
  5. En peine d’amour, plus aucun lieu n’est sûr… Bon c’est assez la quarantaine à pleurer, pourquoi pas un peu de shopping pour se remonter le moral ! NON, tout ce que tu vas y trouver ces des ptits couples qui se tiennent la main ! OK… Alors un bon resto avec une amie ! NON, tout ce que tu vas y goûter c’est le mélange de salive que le couple assis avant toi a laissé à la table. Bon, un cinéma sinon ? PIRE CHOIX, la seule chose que tu pourras voir c’est la fille en face qui fait une branlette à son chum. Sérieux, moi les ptits couples qui font une trop grande démonstration de leur amour en public quand moi je suis en peine d’amour, ça me purge !

Mais le pire dans tout cela, ce n’est pas le comportement en lui-même… C’est qu’on l’a tous déjà fait au moins une fois ! Je me pensais bien au-dessus de tout cela quand j’ai eu cette idée de billet, mais une fois le tout mis sur papier, sur mon laptop, je me suis rendue compte que peut-être je n’adopte pas ces comportements, mais je les ai fait à maintes reprises dans un passé pas si lointain. Conclusion : on est tous Coupables !