Robe, relation amoureuse: même combat

Quand on cherche, on ne trouve pas et quand on ne cherche pas on trouve…. Je me cherche une robe présentement pour une occasion très précise. Je ne l’ai pas encore trouvée non ce n’est pas parce que mon idée est trop précise, je veux juste faire wow! Pourtant, quand je ne suis pas à la recherche d’une robe j’en trouve toujours une qui me fait chavirer. Pourquoi? Je suis prête, j’ai ma carte entre les doigts, toutes les sortes de souliers possibles pour porter avec… I’m waiting for you baby

Parallèle intéressant, j’ai sorti exactement la même théorie à mon ami hier qui non pas cherchait une robe ce qui aurait été plutôt ambigu, mais bien une blonde. Vous l’avez probablement tous vécu une fois dans votre vie, c’est quand on a le coeur vide comme le contenu de certains cours universitaires, qu’on attend le plus. Effectivement, quand on se cherche une blonde ou un chum, ça ne fonctionne pas, comme si on dégageait une hormone qui faisait fuir tous les célibataires autour de nous. Pour tomber sur la personne parfaite, il faut soit être en peine d’amour ou soit être en train de fréquenter quelqu’un.

Est-ce que cela signifie que lorsqu’on est près pour une relation il faut faire comme si on ne l’était pas? Honnêtement je ne pense pas que mentir ou faire semblant soit une bonne idée. J’imagine qu’il faut simplement suivre le courant et ne pas forcer les choses! On va se le dire une fois pour toutes, quand c’est compliqué ça ne fonctionne jamais, même si tu étires ça sur 3,5,7 mois au final, les probabilités de réussite sont très minces et les probabilités que cela dure le sont encore plus. I KNOW, les exceptions existent… mooouuaaiiisss il ne faut pas compter là-dessus non plus.

Bref, dans les cas de relation amoureuse c’est une chose, mais pour ce qui est de ma  robe je ne sais pas trop quoi faire! Me contenter, persévérer, faire comme si j’abandonnais le projet, mais au fond regarder sournoisement tous les étalages?

Quoi qu’il en soit, n’abandonnez pas, mais revoyez vos tactiques parce que : quand on cherche on ne trouve pas et quand on ne cherche pas on trouve (…)