Il était une fois, une professeure qui nous avait mises, les étudiantes, au défi de se présenter au cours sans artifices, c’est-à-dire ni maquillées, ni coiffées. Laissez-moi vous dire que facilement la moitié de la classe n’y est pas parvenue. Se montrer « au naturel » peut être un exercice difficile pour certaines femmes, je l’admets, mais comment cela se fait-il ?

Qui dicte qu’il faille se peinturer la face, se brûler les cheveux au fer ou se rentrer le ventre pour se trouver jolie ? Des fois, on fait beaucoup d’efforts pour s’éloigner de qui l’on est « biologiquement ». Je comprends l’envie de parfois vouloir se présenter sous son meilleur jour aux yeux d’autrui, mais le malheur, c’est quand le regard que l’on porte sur soi devient le pire juge d’entre tous. Et quand il s’agit de se trouver des défauts, certaines deviennent championnes ; elles se critiquent de façon olympique !

Bien sûr, à la télévision, dans les magazines, sur Instagram et partout ailleurs, les belles femmes nous sont montrées en fonction de certains standards de beauté : un cul bombé, des seins fermes, un ventre plat, une peau lisse sans imperfections. Elles se ressemblent et sont pratiquement toutes shapées selon ce modèle de beauté unique… & photoshopé en plus.

Mais vous savez quoi ? Toutes les femmes sont belles. Pas « belles pour leur âge » ou « belles malgré leur 3e enfant ». Belles tout court. Je parle au féminin ici, mais il ne faudrait pas oublier que le culte de la beauté, ce n’est pas qu’une affaire de femmes ! Barbie ou Ken= même combat ! Ça existe des gars qui angoissent devant leur miroir, hésitant entre s’abonner au gym ou faire l’amour la lumière fermée…

En 2016, on veut voir des corps différents, plus réels, dans lesquels on se reconnaît ! Perso, j’en ai ras-le-bol de ce monde d’apparences aussi vides et plastiques qu’un Tupperware utilisé. Je veux voir du « vrai », je veux voir des femmes de toutes silhouettes, de toutes couleurs de peau. Je veux voir des femmes qui ont des vergetures, de la cellulite, qui sont cernées, qui ont une petite bedaine, qui ont les cheveux ébouriffés, mais qui sont heureuses. Je veux voir des hommes et des femmes être bien dans leur peau, qui respirent la joie de vivre, tout simplement.

Bref, ce corps, il nous supporte toute notre vie. Il serait tellement plus sain de le célébrer, de le dorloter, de le caresser au lieu de le mépriser et de le cacher. Ce corps, il nous fait vivre de merveilleuses choses comme la grossesse ou bien les orgasmes !!

Et quand une certaine compagnie vous déclare que « vous le valez bien », moi je vous dis que ce que vous valez bien, c’est de vous aimer ET CE, QUE VOUS CHOISISSIEZ DE PIMPER VOTRE APPARENCE OU NON !

Somme toute, le naturel vous va bien et j’ai hâte que vous vous en rendiez compte, vous aussi ! 😉

Psst… Quand être belle devient plus important qu’être bien, dites-vous qu’il y a quelque chose qui cloche ! D’intéressantes initiatives en matière de sensibilisation existent, tout comme cette campagne : le lien juste ici !