ht_beyonce_tumblr_1_jef_120406_wg

Il n’y a pas seulement que les vêtements et les accessoires que l’on peut qualifier de  «à la mode». Ce qualificatif englobe aussi les choses qui font parties de notre quotidien et dont notre entourage ne peut s’empêcher de parler. Le yo-yo a ainsi fait partie de ce qui était à la mode dans les années 1990, les chansons de Nelly au début des années 2000 (je parle ici de Nelly, le rappeur avec son espèce de pansement complètement absurde sur la joue. Mec, apprends à te raser sapristi !), et le Gangnam Style (lord help us) aujourd’hui! Ils ont tous, à un moment ou à un autre, été le sujet d’une conversation avouez-le!

À l’heure actuelle, la chose la plus à la mode (à part le Harlem Shake) est bel et bien notre one and only: Beyoncééé guuuuurl. Oui, je parle bien ici de Beyoncé Knowles, superstar internationale qui donne envie à tous les hommes de devenir son esclave (sexuel) et à toutes les femmes de conquérir le monde.

Je suis tombée par hasard la semaine passée sur son documentaire « Life is but a dream ». Je suis accro à ce genre de truc, et non je n’ai pas honte de dire que je suis allée voir celui de Justin Bieber avec une amie. Oui, nous étions clairement les plus âgées dans la salle, à part les mamans cougars ou les grands-parents déboussolés, mais qu’est-ce qu’on a eu du fun, Bieber Fever!

BREF. Retournons à nos moutons, ou plutôt à Bey. Cette femme à littéralement tout pour elle.

Elle est avant tout canon, avec ou sans maquillage.

Elle a un si beau sourire: honnête et angélique.

Je ne vous parle même pas de son body de malade.

Elle a interprété tellement de hits planétaires que je suis persuadée que dans 100 000 ans quand on retrouvera les ruines de notre ère dépravée, les seuls CD qui resteront seront les siens.

Je me suis amusée l’autre jour à la stalker sur google et je me suis rendue compte à quel point son style avait changé. Disons qu’elle a eu des débuts quelque peu psychédélique avec son groupe « Destinys child », mais elle a progressivement su se détacher de son image de girls band pour se glamouriser et tenter des tenues plus sexy et provocantes, tout en restant coquette et ghetto fabulous.

Au début, je ne comprenais pas vraiment le délire autour de Beyoncé, mais maintenant je vois d’où vient toute cette excitation. Elle est le fantasme de tout le monde et à tous les niveaux. Comme je disais précédemment, nombreux sont les hommes qui aimeraient pouvoir la nommer dans leurs conquêtes, mais pour ma part, j’aurais bien aimé l’avoir comme tante. Tsé, la tante super cool qui t’emmène en road trip surprise à L.A pour rencontrer Jay Z et sa cohorte de fabulous people qui portent des manteaux en fourrure et qui fument des cigares dans leur bain…

tumblr_mcod5xVE6C1r877b7o1_500