C’est bien connu: Montréal recèle de festivals et d’événements culturels de toute sorte en période estivale. Le nombre de nouveaux cafés, de restaurants et de bars donne d’autant plus envie de sortir. Pourtant, aussi cliché que cela puisse sonner, c’est loin de la ville immergée dans la nature que j’arrive à réellement me ressourcer, à me sentir complète et en harmonie avec mon environnement, hors du bruit et du smog urbain. Profiter des weekends pour réaliser une escapade en nature est donc tout indiqué pour faire le plein d’air frais!

Voici quelques idées d’activités à faire à moins de 3h de Montréal où il fait bon d’aérer ses poumons.

Sensations fortes à Sainte-Anne-de-Beaupré

© Yelp / Audrey D.

© Yelp / Audrey D.

Le Mont-Sainte-Anne situé dans la région de Québec ne représente pour plusieurs qu’un centre de ski, mais même l’été, ses environs recèlent d’activités. Mis à part l’ascension de la montagne qui prend environ 3-4h au total, les mordus de plein air trouveront leur compte en visitant le canyon Sainte-Anne, où des ponts suspendus surplombent la chute du même nom. Pour ceux qui recherchent davantage d’action, il est possible s’adonner au zip lining et même à la via ferrata, un parcours vertigineux sur les parois rocheuses du canyon.

C’est toutefois à la chute Jean-Larose que va notre coup de coeur. Reclus et moins connu du public, il faut descendre 400 marches apiques pour arriver à sa base où il est possible de faire un peu de cliff jumping pour se remettre de l’effort! Il est aussi possible de faire du canyoning à 2 des 3 cascades qui composent la chute.

À combiner avec un séjour dans la Capitale-Nationale!

Distance de Montréal: 3h

Dormir dans une yourte à la Vallée du Bras-du-Nord

© Coop de solidarité de la Vallée du Bras-du-Nord

© Coop de solidarité de la Vallée du Bras-du-Nord

J’ai entendu parler du parc de la Vallée Bras-du-Nord pour la première fois il y a quelques mois par un ami accro au vélo de montagne. Pas étonnant puisqu’on y retrouve 149 kilomètres de sentiers aménagés pour cette activité! C’est toutefois la randonnée pédestre qui a éveillé mon intérêt pour ce lieu situé dans la région de Québec, ainsi que la possibilité d’y séjourner dans une yourte, moi qui n’ai jamais mis les pieds là-dedans. On en retrouve 8 mais si le fort taux d’achalandage ne permet pas la location, on se rabat sur les refuges ou le camping (comme j’ai dû le faire!) dont certains terrains se trouvent en bordure de la rivière du Bras-du-Nord. Paisibilité garantie!

À ne pas manquer: la puissante chute Delaney, à environ 1h de marche de l’accueil Shannahan, point de départ pour plusieurs sentiers.  

Distance de Montréal: 3h

Canot-Camping au Parc de la Mauricie

© Sépaq

© Sépaq

Certains diront que je prêche pour ma paroisse, eh oui je l’avoue. La Trifluvienne en moi vous conseille fortement une halte dans le parc de la Mauricie. Situé près de Shawinigan, soit à environ 30 minutes de la ville de Trois-Rivières, le parc permet l’accès à 150 emplacements de canot-camping dispersés autour d’une douzaine de lacs. L’activité requiert une bonne préparation côté sac à dos; Parcs Canada suggère même quelques items à emporter ici. La plus belle récompense de tous les efforts que requiert cette activité demeure certainement les chutes Waber, accessibles seulement en canot ou en kayak, en traversant le lac Wapizagonke.

Distance de Montréal: 2h

Jouer dans le St-Laurent directement à partir de Montréal

Party wave à LaSalle © auteur

Party wave à LaSalle © auteur

Si tu craves la nature, mais que tu te dois de rester dans métropole ce weekend, qu’à cela ne tienne: à part les nombreux parcs et le Mont-Royal, oui il est possible de décrocher de la ville à l’intérieur même de celle-ci! Les rapides Lachine offrent à elles seules la possibilité d’y faire du rafting, d’y surfer ou d’y faire du SUP à partir de LaSalle.

Pour ceux qui dédaignent l’eau du fleuve, sachez que la ville affiche sur son site web la qualité de l’eau et que celle-ci semble plutôt bonne ces derniers temps. Donc pas d’excuse pour ne pas te mettre à l’eau!