Sur 1 ou 2 Fantaisies, boire est un thème assez récurent, que ce soit de l’alcool dans les bars, nos mixologies le jeudi, du café de temps et temps ou même du thé matcha . Par contre, on n’a jamais vraiment parlé de notre amour pour le thé en général. Et pourtant, il y a pleins d’informations super intéressantes à connaître.

Récemment, j’ai eu la chance d’assister à une dégustation de type accord mets et thés présentée par GE café. Déjà là, je ne savais même pas que c’était un concept qui existait; accord mets et vins, accord bouffes et bières, accord vins et fromages, accord cigares et scotchs à la limite, mais on ne m’avait jamais proposé une soirée mets et thés. Et quand je parle de mets, ce n’est pas seulement des desserts.

Les règles de base pour des accords réussis:

  • Tout d’abord, garder en tête qu’un thé peut être doux, amer, acide et tannique (c’est-à-dire qu’il procure une sensation d’assèchement ou de rugosité sur la langue ou le palais, un peu comme quand il est trop infusé)
  • Ce goût devrait être similaire à celui de la nourriture qui l’accompagne. Par exemple, si on choisit de servir du canard fumé on peut l’accompagner d’un thé légèrement tourbé. Même chose si on sert de la viande grillé: un thé tannique et assez puissant serait un bon accord. L’objectif final est de faire ressortir les saveurs de notre plat. Le thé devrait agir en complémentarité avec notre assiette et ne pas concurrencer le goût.
  • Il est préférable de servir les thés du moins oxydé au plus oxydé
  • Même si on est toujours un peu trop paresseux pour le faire, les thés infusés à la température recommandée révèlent leur goût optimal. Croyez-moi, on goûte vraiment la différence! La température parfaite est généralement écrite sur votre contenant.

Aide-mémoire utile pour faire les bons choix:

– avec les légumes : les thés verts et jaunes de Chine
– avec les poissons et les fruits de mer : les thés verts du Japon et les thés bleu-verts torréfiés
– avec les viandes blanches : les thés verts et jaunes de Chine, et les thés de Ceylan et du Kenya
– avec les viandes rouges : les thés bleu-verts ou les thés d’Assam ou du Yunnan
– avec les fruits : les Darjeeling ou le thé earl grey ou blanc
– avec le chocolat : le thé noir Pu erh ou un thé à la rose

informations prises sur ce site 

« Fun facts » sur la consommation de thé au Canada
GE a également partagé quelques informations intéressantes et assez surprenantes sur la consommation de thé au Canada.

– Au Canada, les buveurs de thé vert ont majoritairement moins de 34 ans
– Ce sont les provinces de l’Atlantique qui consomment le plus de thé au Canada, majoritairement du noir
– On prévoit que dès 2017, les ventes de thés en Amérique du Nord surpasseront celles du café.*

*Selon un panel formé d’experts de l’industrie du thé formée à l’Exposition mondiale des thés de 2012 à Las Vegas