Je ne sais pas pour vous, mais moi, je ne suis plus capable des petits jeux auxquels on s’adonne dans le début d’une nouvelle relation. Et quand je parle de petits jeux, je parle autant du délai de réponse entre les messages textes, des petits mensonges et des heures de débriefing entre copines pour tenter d’analyser le dernier message reçu. Le but de tout ça… Bien jouer ses cartes. Mais en réalité, est-ce qu’on se tire plus dans le pied que toute autre chose ?

S’il y a bien un phénomène irrationnel, c’est sans aucun doute le début d’une nouvelle relation. OK, on cherche à plaire à l’autre, mais je ne pense pas qu’on s’y prend toujours de la bonne façon. Combien de fois on entend des personnes dire : « Je ne le reconnais plus. Au début, y’était romantique et tout, pi là, pu rien. » Trop souvent à mon goût. Mais ça s’explique facilement. Au début, on veut charmer l’autre, on veut bien paraître, alors on montre juste notre bon côté pour le conquérir. On fait des efforts pour faire ce que l’autre aime, mais à la longue notre vraie nature sort et peu souvent, c’est pour le meilleur. Alors, à ce moment, on se fait reprocher d’être la personne qu’on est, l’autre essaye de nous changer, on résiste, il se frustre et c’est la rupture.

Logiquement, si on veut que la relation dure on devrait faire l’inverse. Sur la première date tu étales tes défauts : « Juste te laisser savoir que je suis ultra impatiente, alors t’avises pas de me faire attendre trop souvent. Je suis un peu possessive/jalouse, donc n’abuse pas du flirt avec d’autres filles quand je suis avec toi. Je ne dirais pas que je suis bipolaire, mais j’ai quelques fois des sauts d’humeurs inexplicables. Ah ! Et, ne tente surtout pas de me mentir, je finis toujours par tout savoir. Voilà 🙂 ». Non ? Bon, si la personne n’est pas déjà partie en courant et qu’elle t’invite à une prochaine date, tu commences tranquillement à lui dévoiler une à une tes qualités. Comme ça, passé les six premiers mois, tu n’as pas de mauvaises surprises sur la personnalité de l’autre. OK, dans ma tête ça fonctionne bien, mais en réalité ? Je ne sais pas trop… Je suis peut-être un peu trop extrémiste. Bref, je vais l’essayer et je vous reviendrai avec les résultats.

Dans les relations, la clé du succès c’est la communication et ça s’applique aussi à ses débuts. Alors, arrêtons de mettre des masques et de toujours vouloir bien paraître et disons les vraies choses. L’autre personne n’est pas capable de prendre la vérité en pleine face ? Ne tentez pas de la retenir et de la pousser à être la personne qu’elle n’est pas. Continuez tout simplement vos chemins séparément pour le bien des deux parties. Il vous arrive parfois d’avoir le moral un peu bas et de ne plus croire en l’amour ? Ne désespérez pas. Un jour, on va tous trouver l’être aimé qui sera capable de supporter autant nos pires défauts que nos plus belles qualités.